Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Elections européennes, le moins mauvais choix

    eu-flag.gifBien peu le savent mais la campagne des européennes a commencé. Pour nous régionaliste le choix est impossible car aucune liste ne prend en compte les régions et les libertés locales dans la définition de l'Europe. Nous voterons donc, car nous sommes pro européens, mais nous voterons sans y croire en choisissant le moins mauvais vote.

     

    En tant que colmarien faut-il voter pour la liste Libertas pour la simple raison que le n°2 de cette liste est Delphine Mann, 40 ans adjointe au maire de notre ville ?

    Selon Libertas, l'objectif central de l'Europe devrait être un protectionnisme européen équitable, le traité de Lisbonne ayant consacré la fin de toutes les protections. Libertas veut réarmer l'économie française et européenne pour qu'elle ne soit plus l'union commerciale la moins protégée du moinde.

    Cet objectif est conciliable avec notre idée de l'Europe, mais il manque un projet d'économie durable et décroissante pour rendre crédible le protectionnisme proposé par Libertas. On ne peut concilier le protectionnisme et l'économie classique actuelle sans aboutir à une énorme récession. L'Europe protectionniste proposée par Libertas doit aussi être une Europe décroissante vouée au développement durable, une Europe déconnectée du mondialisme

  • Eloge de Marc Rinaldi entrepreneur local

    images.jpgPourquoi cet éloge d'un entrepreneur après avoir plaidé pour la décroissance dans la note précédente ? D'abord parce que la décroissance n'est pas contre l'entreprise, bien au contraire, mais surtout parce qu'il faut défendre les chefs d'entreprise trop souvent injustement assimilés aux spéculateurs et aux voyous de la finance en ce temps de crise. Un chef d'entreprise est tout le contraire d'un joueur de monopoly. La bonne entreprise n'est pas celle qui s'épuise dans un croissance infinie mais celle qui prospère parce qu'elle a su anticiper l'évolution des marchés et des ressources. Tout bon entrepreneur est décroissant par définition parce que, au-delà d'un certain seuil, il refuse de développer son entreprise au-delà du raisonnable. Le meilleur entrepreneur étant celui qui refuse l'introduction en bourse, ainsi que le font de grandes entreprises familiales qui veulent rester maîtresse de leur destinée.

    Marc Rinaldi est un bon entrepreneur car il a su raison garder et voir loin avant les autres en créant de l'emploi local de manière exemplaire. Sa carrière est l'illustration de ce qu'est un entrepreneur, c'est à dire d'abord un créateur de richesse pour tous.

    Marc Rinaldi est peut-être même un décroissant sans le savoir, car il a été parmi les premiers à comprendre qu'il y a de l'or dans les poubelles en créant une société qui réhabilite les friches industrielles. Il a ainsi pris de l'avance en se positionnant sur un créneau qui n'intéressait pas grand monde. Ce passionné de belles voiturese a aussi compris, avant les crétins surpayés de GM ou Chrysler, qu'il n'était plus possible de multiplier la production de voitures, surtout celle des modèles gaspilleurs d'énergie. Il a aussi compris que les chefs d'entreprise ne pouvaient plus augmenter chaque année leur chiffre d'affaire de 10%, mais devraient le faire en sens contraire ( interview des DNA du lundi 20 avril 2009). Sur le sujet je connaîs un chef d'entreprise de mes amis qui est décroissant depuis 15 ans, car depuis 15 ans il n'a pas augmenté son salaire, afin de maintenir l'emploi de ses 18 employés et collaborateurs.

    Mais revenons à Marc Rinaldi. Si j'en crois l'interview mentionnée ci-dessus, il est contre les délocalisations. Serait-il des nôtres sans le savoir même s'il ne fait pas de politique ? Je le cite "  Les politiques ne sont pas raisonnables, ce qui m'a incité rapidement à ne pas en faire " Voilà qui est bien vu de la part de quelqu'un qui peut s'acheter n'importe quel mandat électoral. On peut pourtant manifester de l'esprit d'entreprise et d'innovation en politique, mais pour cela il faut renoncer à  faire carrière pour rester libre au service du combat d'avant-garde qui est le nôtre: le combat régionaliste, local et décroissant, trop en avance sur l'évolution des idées du temps et qui ne sera compris hélas, que lorsque la crise aura produit tous ses méfaits. 

    Pour conclure sur Marc Rinaldi, je voudrais mentionner son "bébé" qui fut la création de l'anneau du Rhin. Le projet fut combattu par Alsace Nature et, de fait, il était bien le produit Mais ce temps d'insouciance est  loin déjà et il ne faudrait pas pour autant condamner la voiture, car celle-ci peut devenir propre et économe. Ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain. Et d'ailleurs pour être tout à fait honnête sur le sujet, moi aussi j'ai mon fantasme automobile. Je suis un fan des Alfa Roméo,  les anciennes surtout, celles de l'époque mussolinienne, lorsque la voiture était encore un pur rêve associé à la beauté des femmes. Aimer la beauté est-ce si mal ? Contrairement aux intégristes de l'écologie je pense qu'avec son anneau du Rhin Marc Rinaldi a peut-être voulu préserver une part de rêve  dans notre monde de brutes.

  • Alsace Nature, Alsace d'Abord, même combat ?

    obj05975.jpgAnalysant les plans de relance censés mettre un terme à la "crise", Maurice Wintz, vice-président d'Alsace Nature, cité dans les "DNA" du 28 mars 2009, remarque que ces plans "....sont des plans de relance par la croissance..reposant sur une erreur de diagnostic.La crise n'est pas fondamentalement financière. C'est fondamentalement une crise du modèle de croissance économique....il serait temps de sortir de cette impasse....( la croissance infinie)...nous conduira à une crise écologique autrement plus grave que celle que nous connaissons aujourd'hui..."

    Toujours selon Maurice Wintz,les dirigeants actuels, tous sortis du même moule "....évacuent la question sous prétexte de développement durable..." Et s'adressant à Philippe Richert qui dans son livre " Passion d'Alsace", met en garde contre "Les pièges de la décroissance", Maurice Wintz remarque que" ....Si la décroissance relève de l'idéologie, la croissance aussi"...fin de citation.

    La pensée de Maurice Wintz est parfaitement en phase avec l'analyse localiste et régionaliste qui est la nôtre. Le problème est que la décroissance implique aussi une décroissance  des flux migratoires et l'arrêt total de l'immigration clandestine tolérée, voire organisée, par les négriers libéraux. Ecrire cela est considéré comme politiquement incorrect mais intellectuellement cohérent. Quelle est la position d'Alsace Nature sur la question de l'immigration ? Seule la réponse permettrait   de savoir si ce mouvement est  cohérent avec ses analyses.

  • An die jungen pazifisten aus Europa. Aux jeunes pacifistes européens

    eu-flag.gifJ'ai vu dans Colmar des affiches en allemand invitant à manifester à Strasbourg contre l'Otan.In Kolmar habe ich Plakaten in deutscher Sprache gesehen, die luden ein zur Demos in Strassburg gegen die Nato. A ces jeunes pacifistes, j'ai envie de dire ceci : la paix soit avec vous....mais sans armes il n'y a de paix nulle part au monde. Diesen jungen Pazifisten möchte ich dieses sagen : Der Friede sei mit Euch aber....ohne Waffen gibt es Friede nirgendwo auf dieser Welt. Vous avez raison de manifester contre l'Otan, car cette alliance est devenue inutile et dangereuse, mais ce serait une erreur de désarmer l'Europe. Ihr habt Recht, gegen die nutzlose und gefährliche gewordene Nato Allianz, zu demonstrieren. Es wäre aber falsch Europa zu entwaffnen.

    Au contraire, avec ou sans Otan,le réarmement, surtout moral de notre continent est à l'ordre du jour. Im Gegenteil, mit oder ohne die Nato,steht die, vor allem moralische, Aufrüstung des Kontinents, auf der Tagesordnung.

    Ne soyez pas décadents jeunes gens !  Faites l'amour par amour de la vie ! Faites des enfants et soyez prêts à vous battre pour eux !

    Sein sie bitte nicht dekadente Junge Leute ! Ficken sie aus Lebenslust ! Zeugen sie Kinder und seien sie Kampfbereit um sie zu schützen !

  • Communiqué d'Alsace d'Abord

    200px-Drap_alsace.jpgCOUPS ET COÛTS PLEUVENT SUR STRASBOURG

    Le mouvement régionaliste Alsace d'Abord condamne les exactions commises à Strasbourg par des militants et casseurs liés à l'extrême-gauche radicale. Il condamne aussi ceux qui par leur passivité ou leur proximité idéologique n'ont pas su les empêcher de nuire.

    Au nom de la transparence, le mouvement régionaliste souhaite que la population strasbourgeoise soit informé du coût de l'organisation de ce sommet et ce, de l'aménagement du Palais de la Musique et des Congrès jusqu'aux réparations des dégâts causés par les casseurs.

    Avant de savoir de que sommet pourrait demain rapporter à la ville, il importe de savoir aujourd'hui ce qu'il a coûté aussi bien à la Ville et la CUS qu'à l'Etat.

    Par ailleurrs, au-delà des conclusions discutables du sommet, minorés dès aujourd'hui par l'invitation inacceptable du Président Obama à faire entrer la Turquie dans l'Europe, l'heure impose un bilan en toute transparence afin de mesurer les impacts positifs, mais hélas surtout négatifs sur l'image de la capitale européenne.

    Jacques Cordonnier. Président d'Alsace d'Abord.

  • OTAN : Strasbourg brûle-t-il ?

    NATO0001.gifA l'occasion du sommet de l'Otan à Strasbourg les anarchistes ont marqué des points. Il faut le déplorer, et nous ne partageons pas le point de vue de  Besancenot pour qui la police a fait de la provocation. Nous partageons cependant le point de vue de la majorité des strasbourgeois qui ont constaté que l'organisation du dispositif policier était au service de la classe politique mondialiste, et non  destiné à les protéger des débordements. Les quartiers peu "chics" des bords du Rhin ont été abandonnés à leur sort et l'on connait la suite. Honte au préfet UMP ! honte au maire socialo !

    Rappelons que nos jeunes se sont tenus sur ordre express à l'écart des manifestations, et pourtant ce n'était pas l'envie qui leur manquait de crier pacifiquement leur hostilité à une organisation mondialiste nuisible et coûteuse qui entraîne peu à peu l'hexagone dans une nouvelle guerre de cent ans en Afghanistan. Notre banderole est cependant toujours prête à être déployée :   Non à l'Otan !  Oui à l'Europe ! Nato ausbauen ! Europa aufbauen !

  • Paradis fiscaux : et si la France balayait devant sa porte ?

    images.jpgVous pensez à Monaco bien sûr mais il y a plus près, en France même, à condition d'être.... africain.

    Le jour même où M.Sarkozy donnait des leçons de morale financière au monde entier, on apprenait dans les DNA que le parquet de Paris s'apprête à s'opposer à l'ouverture d'une information judiciaire après une plainte visant trois chefs d'Etat africains, dont le Gabonais Omar Bongo, soupçonné de posséder en France des biens immobiliers financés par de l'argent public détourné. ( DNA du 02 04 049)

  • G20 : une grosse farce de 1er avril et un petit succès de l'Europe réelle

    eu-flag.gifLe G20  fut  une énorme farce de 1er avril tant dans la forme que sur le fond...et un petit succès pour l'Europe réelle.

     Nous avons eu droit tout d'abord au canulard de notre président qui prétendit quitter le sommet tant il eut l'impression qu'on lui volait la vedette. Pensez-donc Obama était si loin de lui, assis à côté d'Angela et prenant la reine mère par l'épaule! Bref ce somment fut d'abord  le bal des égos et la grosse farce mondaine traditionnelle, Carla fut bien inspirée de garder ses moutons du jardin de l'Elysée...

    Sur le fond ensuite ce G20 est passé à côté de l'essentiel. Il a promis  d'injecter mille milliards de dollars supplémentaires dans le schmilblick mondialiste; ce qui, s'ajoutant à l'énorme plan américain représente près de cinq milliards de dollars de relance..une vraie farce vous dis-je car plus le moteur est noyé et plus on appuie sur l'accélérateur pour le noyer un peu plus. Car si nous en sommes là c'est à cause de l'inflation infinie du crédit mondial alimenté par la planche à billets du dollar, inflation du crédit qui à son tour alimente la spéculation financière incontrôlée...La seule réponse est celle de la décroissance pilotée et de l' accompagnement de la déflation vers les investissements de développement durable, mais, là-dessus, pas un mot au sommet de Londres où l'essentiel pour certains était de préserver les paradis fiscaux et les émoluments des traders.

    Mais justement me direz-vous le G20 a décidé de mettre de l'ordre dans tout çà. C'est vrai au niveau des principes et c'est là que l'on peut parler ..peut-être, sinon d'un tournant, du moins d'une inflexion dans l'histoire du capitalisme. Si vraiment des mesures concrètes prises rapidement devaient aboutir au contrôle des mouvements de capitaux vers les paradis fiscaux ,ce serait effectivement le début d'une vraie gouvernance financière de la planète. Je n'y crois guère mais je tiens cependant à saluer à ce sujet le petit succès de l'Europe réelle.  Celle-ci à travers,  une étroite coordination franco allemande, a réussi à imposer l'idée d'un début de régulation du système face aux Anglo-saxons. Certes ce n'est que dans l'application qu'il sera possible de juger de ce succès de l'Europe mais l'on doit néanmoins souligner le résultat moral obtenu à Londres.

    Bien malin maintenant qui peut prédire l'avenir. Je ne crois pas à la relance telle qu'elle est souhaitée par les Anglo-saxons, les  Chinois et les pays émergents car le type de croissance sur lequel elle repose est condamnée par la crise écologique qui s'ouvrira tôt ou tard. Il faut savoir en effet que les ressources de la planète ne permettent pas d'alimenter un modèle de production et de consommation qui est celui des Etats-Unis. Il y faudrait dix planètes pour cela, et il serait temps de penser autrement. Mais de cela il n'en fut pas question au G20, alors on peut parier sans crainte que dans un an il apparaîtra comme un sommet parfaitement baroque et inutile.

  • Gilbert Meyer et la suppression de la subvention au lycée Camille Sée

    colmar2.gifExtraits de réactions de colmariens sur le forum des DNA

    Afranci : "Gilbert Meyer n'a-t-il pas mieux à faire que de sanctionner les lycéens qui ont manifesté d'une façon qui lui a déplu....?"

    Réaction de Lucien :"  Quand dans les DNA je lis que quelques centaines d'élèves se sont réunis avec 25 enseignants pour rédiger une pétition, je ne peux m'empêcher de penser que ce genre de décision légitime est récupérée à des fins bassement politiques par certains...."

    En tant qu'ancien prof qu'il me soit permis de rappeler :

    1) Que trop d'élèves ne savent pas pourquoi ils manifestent, trop contents de sécher les cours.

    2) Qu'ils trouvent toujours des profs gauchistes et décadents pour les y encourager.

    3) Que l'on ne peut indéfiniment cracher dans la soupe des subventions sans l'aigrir.

    Gilbert Meyer a très bien fait de tracer la ligne entre manifestation (éventuellement légitime) et comportements agressifs et méprisants envers des forces de l'ordre remarquables de sang-froid et même de compréhension envers nos jeunes écervelés.