Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Un Euro pour faire bouger l'Europe à Colmar

    images.jpgL'association colmarienne "Bougeons les lignes" avait organisé le vendredi 29 mai un débat sur l'Europe à l'hötel Mercure. Il valait bien l'Euro dont je me suis fendu lorsque la sébile a circulé dans la salle. Merci aux jeunes colmariens d'une initiative qui contribue à animer un débat sur l'Europe qui en a bien besoin.

    Sur la forme Loïc Jaegert et Thierry Dénéchaud ont fort bien mené les échanges sans jamais se laisser déborder.

    Sur le fond j'ai eu l'impression que les représentants des listes en présence avaient toutes et tous une énorme bonne volonté mais qu'aucun n'avait une vision claire de ce qu'ils voulaient pour l'Europe. J'ai noté cependant avec satisfaction qu'aucune liste n'est plus ouvertement anti européenne. J'ai surtout été très surpris du nombre de listes dont certaines sont à la limite du farfelu, voire de la liste bidon; ce qui pose la question du financement de ces listes et des buts politiques de ceux qui les financent : caisses des grands partis ? fonds secrets de l'Elysée ou du ministère de l'intérieur ? A qui profite l'éparpillement des voix ?

    J'aurais aimé entendre quelqu'un m'expliquer qu'il était urgent de définir les frontières de l'Europe et pas seulement en les traçant à la frontière turque, j'aurais aimé que le représentant du parti de la décroissance associe décroissance et économie relocalisée et régionalisée, j'aurais aimé entendre parler d'identité, de solidarité et de puissance, entendre dire qu'il faut réformer les institutions européennes afin que la démocratie européenne soit ancrée dans les institutions locales représentées entre autres par des régions fortes. J'aurais enfin aimé entendre que l'Europe de la défense ne se confond pas avec l'Otan mais doit constituer une organisation autonome en son sein. Bref, j'aurais aimé entendre des idées neuves sur l'Europe, et  pas seulement des positionnements pour ou contre ceci ou cela, j'aurais aimé voir bouger les lignes sur le sujet mais je n'ai rien vu venir et je ne sais encore pas pour qui voter.

    Je sais cependant pour qui ne pas voter : pas pour une liste bidon, pas pour une liste de la gauche archaïque, pas pour une pseudo liste écolo, pas pour la liste UMP qui triche sur la question turque, pas pour la liste du FN, ultra jacobin et népotique, peut-être pas pour le Modem pro européen certes, mais incapable d'imaginer une autre Europe que celle de la bureaucratie bruxelloise et strasbourgeoise. On peut voter par contre pour la liste Waechter, le régional de l'étape, qui conduit une authentique équipe d'écologistes, et dont la vision d'une Europe du développement durable et des réalités régionales est proche de celle des régionalistes alsaciens, et l'on  peut aussi voter pour la liste Libertas qui refuse la bureaucratie et la technocratie bruxelloises, au nom d'un souverainisme  désuet certes, mais qui incarne le refus  nécessaire du Léviathan sans âme de Bruxelles. Ce Léviathan monstrueux, qui n'a rien à voir avec ce que doit être la construction européenne, doit être absolument remis en cause.

    Pour conclure je rappelle aux visiteurs de ce blog que le Mouvement Régionaliste Alsacien  présentera sa vision de l'Europe le mercredi 3 juin 2009 à 20 heures à l'hôtel Ibis Centre Filature 34, allée Nathan Katz Nouveau Bassin 68100 Mulhouse.

     

  • Une date à célébrer avec Jeune Alsace

    200px-Drap_alsace.jpg31 mai 2009 une date à commémorer.

    C'est en effet le 31 mai 1911 que l'Alsace reçut sa  Constitution que la guerre ne permit pas d'appliquer et qui fut ensuite ignorée par les Jacobins de la France de l'intérieur. Mais les Alsaciens n'ont pas la mémoire courte et ils continuent de revendiquer ce qu'ils sont au sein de la France et de l'Europe.

    Pour commémorer la date du 31 mai 1911 et comme chaque année, le mouvement ami Jeune Alsace organise une montée aux flambeaux vers le château de Spesbourg.

     Rendez-vous le 31 mai 2009 à 20 heures 30 à Andlau ( Bas Rhin) devant l'abbaye d'Andlau.

    Une participation de 3 € sera demandée pour les non adhérents. Prévoir boissons fraîches ou chaudes selon le temps.

  • Le Mouvement Régionaliste Alsacien fait campagne pour une autre Europe

    !cid_RWxlY3Rpb25zRXVyb3BlZW5uZXMuanBn$2597729$973217@alsacedabord.jpgCONFERENCE-DEBAT A MULHOUSE

    Jacques Cordonnier, Président du Mouvement Régionaliste Alsacien Alsace d'Abord animera un conférence-débat sur le thème  L'Europe que nous voulons : identité, solidarité, puissance. Les Alsaciens et l'Europe "

    QUAND ? Le mercredi 3 juin à 20 heures

    Où ? Hôtel Ibis Centre Filature 34 Allée Nathan Katz Nouveau Bassin 68100 MULHOUSE

     Contact :  info@alsacedabord.org

  • Européennes : le modem en campagne à Colmar

    orange.gifCe soir à 20 heures, au restaurant Le Liberty, 26 avenue de la République à Colmar, Odile Uhlrich-Mallet, candidate aux élections européennes sur la liste du Modem du Grand Est invite les colmariens à dire pourquoi cette campagne des élections européennes ne les intéresse pas. Dont acte et réponse immédiate sur ce blog au nom des régionalistes alsaciensde Colmar.

    Cette campagne ne nous intéresse pas parce que :

    1 Le système électoral ne permet pas la représentation des idées régionalistes. Avant que de prôner le fédéralisme au plan européen, le Modem pourrait peut-être s'engager pour un renforcement du Conseil Régional alsacien. Charité bien ordonnée commence par soi-même Mme Ullrich-Mallet.

    2 Le découpage Grand-Est est une usine à gaz qui ne parle pas aux électeurs. Au contraire une circonscription alsacienne, voire alsace-lorraine aurait une identité et donc les inciterait plus à aller voter.

    3 Les candidats ne montrent pas aux électeurs ce que l'Europe fait pour combattre la crise. Ils ne disent pas en particulier que sans l'Euro la crise financière se serait traduite par une vague de dévaluations en chaîne entre devises européenes avec des conséquences dévastatrices sur l'économie. Bref les candidats ne parlent pas des avantages de l'Euro face à la crise. Or l'Euro est la seule réussite que l'Europe peut mettre en avant.

    4 Les candidats ne traitent aucune des conditions fondamentales pour l'avenir de la construction européenne, à savoir: la définition de ses limites et de ses frontières, la question de la solidarité des états européens face à la crise et à la concurrence des pays émergents, c'est à dire oser dire que l'Europe doit protéger ses marchés et ses outils de production quand cela est nécessaire.

    5 Les candidats ne proposent aucune vision globale du rôle de l'Europe dans le monde; c'est à dire une volonté de puissance autonome de la vision globale américaines dont l'Otan est l'instrument.

     Pour conclure les électeurs ont le sentiment que l'Europe n'est qu'une coûteuse machine à couper le beurre et à faire des réglements tatillons, et non pas le lieu où se joue l'avenir de leurs enfants gràce à des décisions politiques ( et non technocratiques) traduisant une vision de l'avenir. Ils ont le sentiment justifié que politiquement l'Europe n'existe pas.

    On ne va pas voter pour élire des représentants bien payés, pleins de bonne volonté mais irresponsables, car en fait toute la machinerie bruxelloise et strasbourgeoise est une nef des fous sans direction. Donnez une vision à l'Europe et les électeurs s'intéresseront de nouveau à elle!

    PS :Je précise que, bien qu'indifférent à cette campagne, j'accomplirai mon devoir de citoyen le 7 juin et serai mobilisé au bureau 28 comme scrutateur. L'indifférence,voire le dégoût, n'implique pour moi aucune démission civique.

     

    Roland Vernizeau Représentant d'Alsace d'Abord pour Colmar et le Centre Alsace

     

  • Elections européennes : les idées nouvelles ne sont pas représentées

    eu-flag.gifLa campagne des élections européennes n'intéresse personne; ce qui n'est pas étonnant car les idées nouvelles concernant l'Europe ne sont pas proposées aux électeurs. Identité, solidarité et puissance ne sont pas à l'ordre du jour, alors on peut bailler et circuler, il n'y a rien à voir.

    Pour nous régionalistes et européens le choix reste limité à trois listes qui à des titres divers reprennent certaines de nos sensibilités : la liste Modem fédéraliste et décentralisatrice,la liste Libertas farouchement opposée à l'extension de la bureaucratie bruxelloise, et enfin la liste d'Antoine Waechter, un local authentique partisan de la décroissance et d'une écologie indépendante de la gauche et de l'extrême-gauche.

  • Fête de la société des amis des aveugles et malvoyants du Haut Rhin

    images.jpgLe 17 dimanche 17 mai à 14 heures 30 aura lieu la fête de la Société des Amis des Aveugles et Malvoyants du Haut Rhin dans la salle des Catherinettes de Colmar réservée aux non voyants pour cette occasion.

    Afin de susciter des vocations de bénévoles il est bon de rappeler le rôle des associations caritatives alsaciennes comme la Société des Amis des Aveugles et Malvoyants du Haut Rhin déclarée d'utilité publique.

    Les bénévoles sont bienvenus pour :

    Etre délégué de secteur : servir d'intermédiaire entre un groupe de non voyants d'un secteur géographique donné et le siège de l'association à Colmar.

                                         Aider au travail administratif et comptable d'une association qui prend en charge près de 500 personnes.

                                         Quêter sur la voie publique lors de la quête nationale ( une fois par an)

                                         Participer au travail des commissions départementales et régionales qui défendent les intérêts des aveugles et malvoyants.

    Coordonnées :     12, rue Chauffour à Colmar. Tel : 03 89 23 76 42  Site internet :  http://saam68.free.fr/

     

     

  • Colmar Terre Sainte et retour

    images.jpgDe retour de Terre Sainte en notre bonne ville de Colmar j'ai rapporté quelques impressions que je livre aux visiteurs de ce blog en les renvoyant à mon blog perso suivant http://le-vieux-templier.blogspot.com.

    La racine des problèmes de la région n'est en effet que partiellement politique et économique et relève surtout d'une réflexion spirituelle et religieuse qui n'est pas faite. Sur le sujet vous trouverez à partir de la semaine prochaine une série de notes thématiques sur le blog du vieux templier auquel je vous renvoie. Le voyage du pape y sera analysé également.