Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Laïcité : ras le bol des faux-culs !

    Symboles_religieux.pngDe François Fillon à Fabienne Keller et avec tous les calottins, barbus et autres fesse mathieux des médias et de la politique, tous refusent le débat sur la laïcité organisé par l'UMP...Les pauvres, ils craignent de "stigmatiser" ( le nouveau mot à la mode ) et "stigmatiser" qui  ?

    Ces pauvres musulmans bien sûr, ces victimes désignées ! Comme si les musumans se souciaient d'être "stigmatisés" ! Eux qui en font toujours à leur guise quand ça les arrange,  et qui ne se gênent pas pour bloquer la circulation pour leurs prières de rue ...Je "stigmatise"  ?  Vous plaisantez ! Je crois en Dieu comme eux, mais je suis discret dans ma foi et je ne gêne pas mes voisins.

    La vérité est que ce débat n'est effectivement pas nécessaire, mais à condition d'appliquer la loi républicaine comme le réclame à juste titre.......Marine Le Pen.

    Point besoin de débat  dès lors que la loi républicaine est appliquée à tous; ce qui n'est pas le cas et c'est précisément cela qui fait débat.

    Non, non je ne vote pas FN, mais j'y songe de plus en plus face à ce déferlement d'hypocrisie de la part de certains leaders politiques et religieux.

    Que l'on applique la loi et le débat n'aura pas lieu d'être ! Cette loi d'application du principe de laïcité qui a été précisée et affinée par la commission Stasi en 2003 et qui comme d'habitude n'a servi à rien !

     

  • Un autre clown hexagonal en Lybie.

    140.jpgIl paraît qu'il est drôle et qu'il est humoriste. Il s'appelle Dieudonné et est en Lybie pour servir de bouclier humain à Ghadafi. Pas drôle mais  lui au moins c'est un vrai clown, pas comme BHL qui lui n'a jamais eu la prétention de nous amuser.

    Et pendant ce temps l'invasion migratoire continue à Lampedusa tandis que nos moyens militaires font leur inutile démonstration de force. On attend 300 000  clandestins, à quoi sert notre quincaillerie guerrière en Lybie ?

  • Die grossen deutsch-französische Genie : Der "Grosse Intellektueler" und der Herr Doktor.

    einstein1.jpgGuido Westerwelle, der deutsche Aussenminister ist " eine Katastrophe", so erklärte Bernard Henri-Levy, der Dichter des Anti Ghadafi Kreuzuges. Und doch beide habe etwas gemeinsames, beide sind Hochstaplern.

    BHL ist ein selbsternannter Salonintellektueler, Guido Westerwelle ist ein Herr Doktor der wegen Betruges bei seiner Doktorarbeit, verurteilt wurde.

  • Les grands génies franco-allemands : le "grand intellectuel" et le Herr Doktor.

    einstein1.jpg Chantre de la croisade anti Ghadafi,BHL a déclaré que Guido Westerwelle,le ministre allemand des affaires étrangères est, je cite : "une catastrophe"..Pourtant BHL et Westerwelle ont quelquechose en commun : ce sont tous deux des impostures. BHL est un intellectuel de salon autoproclamé, Guido Westerwelle est un Herr Doktor condamné pour plagiat.

     No comment ! Version allemande de cette note dans Drüben/De l'autre côté du Rhin.

  • Voir plus loin que le résultat des élections cantonales.

    photo_urne_standard_100_BL.jpgLe court terme d'abord. Le candidat de l'UMP pourrait bien être battu aux élections présidentielles de 2012, mais sans assurance pour le président de gauche élu de réunir une majorité le soutenant à l'Assemblée Nationale. En effet, la logique de la présidentielle est une chose, celle des législatives en est une autre. La poussée FN va devenir de plus en plus forte, aussi sans accord avec lui aux législatives, on aura une assemblée ingouvernable avec perte d'une majorité de droite mais sans majorité de gauche possible. Ce sera le retour à la IV è République, la crise politique permanente s'ajoutant à la crise générale; ce qui nous amène au long terme.

    Au long terme nous vivons cette dégradation des grands systèmes qui est bien connue des physiciens et des mathématiciens, mais aussi des historiens. La décadence de l'empire romain par exemple ne fut que la dégradation d'un grand système devenu trop complexe pour être encore gérable. C'est le cas actuellement des deux grands sytèmes qui gèrent l'ordre du monde : le système financier et le système d'approvisionnement d'énergie. Or le système financier devient trop complexe pour être encore gérable, tandis que l'inévitable remise en cause du nucléaire entraîne la dégradation du système d'approvisionnement en énergie à bon marché. Déjà le Japon est revenu au rationnement de l'électricité. Alors 2012 l'apocalypse ? Cela commence à y ressembler.  Souriez quand même car il est aussi écrit dans l'apocalypse de St Jean :" Et je ferai toutes choses nouvelles" Mais je m'égare et nous sommes ici loin des cantonales.

  • Il faut oser le dire.

    121894_fr_lestroissi.jpgLe temps de l'énergie bon marché est derrière nous. La solution de la crise c'est la décroissance programmée et le courage des choix difficiles.

    Oui il faut être prêt à payer l'électricité 30 % plus cher pour sortir du nucléaire dans vingt ans, après avoir investi massivement dans les sources d'énergie renouvelables et surtout non dangereuses.

    Mais pas question de payer l'électricité 30% plus cher pour financer la rénovation de centrales nucléaires obsolètes.

  • Il a osé le dire : Félicitations à Claude Guéant qui connait l'usage du français

    121894_fr_lestroissi.jpgL'islam n'a jamais interdit à quiconque de faire soigner sa femme par un docteur compétent. Claude Guéant a donc eu raison de rappeler que certains comportements d'usagers musulmans de l'hôpital public sont inacceptables.

    Le même Claude Guéant a eu raison d'utiliser le terme croisade pour désigner l'opération internationale en Lybie car si cette opération n'est pas une guerre sainte, au sens propre, pour la démocratie et la liberté, qu'est-elle alors ? Une couverture pour se débarasser d'un dirigeant gênant en vue de se concilier les futurs nouveaux maîtres des puits de pétrole ?

  • Budget colmarien : Gilbert Meyer anticipe la crise des finances locales.

    colmar2.gifNicolas Sarkozy avait promis de remplacer au "centime près"  la taxe professionnelle qui fut longtemps la manne financière des finances locales.Rien n'est moins sûr et l'on constate au contraire que l'Etat se défausse de plus en plus de ses charges sur les collectivités locales.

    En gestionnaire avisé Gilbert Meyer anticipe la crise des finances locales en présentant un budget prévisionnel 2011 reserré qui garantit une modération fiscale appréciée des colmariens.

    En contrepartie le contrôle de l'utilisation des aides et subventions de la municipalité sera renforcé. Ce sera en particulier  le cas en matière de culture pour ce qui concerne la Société Schongauer. Des contreparties et des exigences en matière de fréquentationlui  seront demandées au regard des investissements engagés. ( voir DNA du 19 mars 2011 )

  • Lybie : Quitte ! Arrêtons le jeu, arrêtons les frais !

    220px-Dice.jpgEn Lybie les bombardements ont atteint le but défini par la résolution de l'ONU, à savoir protéger les populations civiles de Benghazi menacées d'être massacrées par l'armée de Ghadafi. Aller plus loin serait impliquer la France dans une guerre civile au service d'une illusoire politique arabe.

    Le fantasme d'une France inspirant une "révolution" arabe s'est vite dissipé. D'abord la ligue arabe n'a pas suivi, ensuite contrairement à la volonté française l'Otan est revenu dans le jeu ,mais dans la confusion politique sur la suite à donner à son intervention. L'Amérique en effet refuse de s'engager dans un nouveau bourbier en Lybie au moment où elle cherche à se dégager d'Irak et d'Afghanistan.

    Conclusion : La France doit arrêter les frais en Lybie car elle n'a pas les moyens de ses fantasmes arabes. BHL peut toujours rêver, pas nos militaires qui attendent leur rappel de solde depuis des mois ou qui désespèrent de ne pouvoir entretenir correctement nos matériels.

  • Cantonales : François Fillon donne raison à Marine Le Pen

    photo_urne_standard_100_BL.jpgEn appelant à voter socialiste contre le FN au second tour des élections cantonales, François Fillon donne raison à Marine Le Pen qui ne cesse de dénoncer l'existence d'un parti UMPS composé de prébendiers électoraux que rien ne distingue, sinon leur volonté commune de se partager les places et les privilèges.

    Face à cette décadence démocratique que faire ? D'abord s'abstenir, ou plutôt voter blanc, comme le fait déjà une majorité d'électeurs. Faudra-t-il aller plus loin et faire la grève civique en refusant d'aider à l'organisation des élections ? C'est en tout cas la question que je me  pose en tant que bénévole au bureau de vote n° 28 à Colmar.