Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les marché financiers et la morale à l'école.

    argent-especes-monnaie_~u10212760.jpgA l'heure où les marchés financiers agissent de manière immorale, Luc Chatel propose de rétablir la ..morale à l'école.

    Aucun rapport me direz-vous car le capitalisme est amoral par nature. Pas si sûr, et le temps du n'importe quoi dans tous les domaines est peut-être en train de s'achever, y compris pour les marchés financiers.

    A ceux qui prétendent que le capitalisme est amoral de nature, et peut donc tout se permettre en matière d'endettement, on peut rétorquer  que le ba ba du triple A c'est tout bêtement de ne pas dépenser plus que ce que l'on gagne. C'est ce qui a conduit l'Allemagne à inscrire dès 2009 dans sa Constitution la fameuse règle d'or limitant les dépenses publiques, cette règle d'or que l'Espagne vient d'adopter et qui, demain, pourrait s'étendre à l'ensemble de la zone euro. Une règle d'or finalement très morale, voire moralisatrice.

    La morale ce n'est en effet rien d'autre que la définition et le respect de critères de comportements,et il n'est que temps de le rappeler aux financiers. D'accord, d'accord me direz-vous encore,mais quel rapport avec...l'école ?

    Le rapport ? Mais tout simplement qu'éduquer nos enfants au respect des règles les plus élémentaires de comportement fera peut-être d'eux des financiers responsables, respectueux de la règle d'or et de quelques autres. Faute de quoi beaucoup continueront à traduire FMI par femme de ménage incluse ou fourre...moi immédiatement.

    Horreur vous vous exclamez ! Voilà qu'il nous fourgue de la morale sexuelle par dessus le marché! ( si j'ose dire) Rien à voir avec la finance.

    Eh bien pas du tout, la morale est une et indivisible et consiste en tous domaines en règles et en repères, à l'opposé  du n'importe quoi qui prétend abolir tous les repères. Comme par exemple les auteurs de ce fameux manuel de l'Education Nationale dans lequel ils prétendent apprendre à nos enfants qu'un "zizi"ne fait pas un garçon, et que " zizi" ou pas "zizi", tout est égal et indifférencié. C'est avec cette morale-là ( ou plutôt cette absence de morale) que vous aboutissez au chaos financier actuel par refus de toutes règles et de toutes différences. Tout est lié, aussi ne peut-on qu'applaudir l'initiative de 80 députés de la droite populaire qui exigent le retrait du manuel précité.

    Mais peut-on retirer du marché ( si j'ose dire encore ) les manuels d'économie qui prétendent que l'endettement peut supporter indéfiniment la mauvaise gestion et que l'épargne n'a d'autre finalité que de payer les intérêts croissants du remboursement de la dette ?

     

     

     

  • Libye : un cas d'école pour l'Otan et la défense de l'Europe.

    NATO0001.gifC'est l'action des services spéciaux français et anglais, associée aux frappes aériennes ciblées, qui a permis la victoire des rebelles libyens.

    Même si l'euphorie pourrait être de courte durée et être suivie d'un chaos à l'irakienne ou à l'afghane,l'action de l'Otan en Libye mérite d'être saluée et analysée dans les écoles de guerre.

    Première leçon .

    Dès que les Américains se retirent un peu du jeu, comme ce fut le cas en Libye, on constate que seuls les Français et les Anglais font preuve d'initiative au service des intérêts immédiats de l'Europe, à savoir la stabilisation de son flanc sud méditerranéen. Inutile désormais de prétendre réformer l'Otan en créant en son sein un pilier européen dont ni les anglo-saxons, ni nos partenaires européens ne veulent. Les premiers par souci de maintenir leur domination stratégique,les seconds par frilosité et manque d'ambition. La preuve est faite que seules les vieilles nations impériales européennes ont encore le souci des intérêts du vieux continent. Le pilier européen de l'Otan c'est d'abord la coopération militaire franco britannique.

    Deuxième leçon

    La capacité stratégique ne joue plus en faveur des armées qui investissent trop de moyens dans un complexe militaro industriel devenu trop coûteux. Ce sont les investissements excessifs des Russes dans les armements( pour suivre la course imposée par Reagan en ce domaine) qui ont provoqué la fin de l'Urss, ruinée par la course aux armements de haute technologie avec les USA. Mais ceux-ci, à leur tour, ne peuvent maintenir leur supériorité technologique qu'en aggravant toujours plus leur dette  au point de dégrader leur triple A auprès des agences de notation. Partout désormais, en Irak, en Afghanistan, en Libye, les Etats-Unis sont en retraite, ou en retrait, parce qu'ils.....ne peuvent plus payer la facture de leurs guerres, leur investissement dans le complexe militaro industriel est devenu contre productif et les affaiblit.

    Troisième leçon.

    L'affaire libyenne montre que les Européens ne peuvent compter que sur eux-mêmes pour faire face au chaos arabe qui s'accroit et déstabilise le flanc sud de l'Europe. Elle montre l'importance du renseignement et des techniques de guérillas couplées à des technologies avancées légères d'infiltration et de frappe, comme par exemple cette super arme qu'est le drone. De plus dans la perspective des guerres urbaines de demain ces techniques sont devenues primordiales.

    Conclusion

    En Libye voici maintenant venu le temps de tous les dangers. Officiellement l'Otan n'est pas engagée au sol. C'est heureux car la suite pourrait se révéler encore plus compliquée à gérer qu'en Irak ou en Afghanistan. Mais ce qui est encore plus heureux est que cette fois ce sont les Français et les Anglais qui mènent le jeu pour l'Otan en tirant les leçons des échecs américains dans le monde arabe.

     

     

  • Libération de DSK

    balance-justice.jpgPuisque DSK n'est pas coupable il a été diffamé et Nafissatou Diallo est donc coupable, elle ne saurait donc prétendre au moindre dédommagement financier.

    Puisque DSK n'est pas coupable la femme de chambre Nafissatou Diallo devrait remercier le puisssant DSK de lui avoir fait l'honneur de la défoncer de manière sado-maso pour satisfaire le désir secret de toute femme d'être violée...

    Puisque DSk n'est pas coupable il est une victime et mérite des dommages et intérêts de la part de la justice américaine.

    Puisque DSK n'est pas coupable il fera un excellent président de la république car il a démontré qu'il est le roi des " niqueurs" capable de "niquer" tout le monde, à commencer par les électeurs français dont certains sont sado maso et votent socialistes.

  • Droit local : le repos dominical reste préservé

    200px-Drap_alsace.jpgLa société Somedia qui refusait l'application du droit local en matière de travail dominical a été déboutée par le Conseil  Constitutionnel ( DNA du 6 août 2011)

    Le délibéré a été pris le 4 août dans une séance du Conseil Constitutionnel présidée par Jean-Louis Debré, un grand jacobin certes, mais aussi un responsable politique attentif aux évolutions de fond de notre pays.

    La décision du Conseil Constitutionnel a un caractère historique qui va dans le sens d'un rééquilibrage de la relation entre Paris et les Régions. En effet, selon le délibéré, le droit local ne contrevient pas, je cite à  "la liberté d'entreprendre qui découle de l'article 4 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789".

    Les militants régionalistes se féliciteront d'une décision qui permet d'espérer que désormais le combat décentralisateur et régionaliste passe par une évolution juridique et administrative irréversible.

  • Rencontre franco-allemande du 16 août 2011 : un pas vers l'Europe réelle ?

    eu-flag.gif Il y a l'Europe des 27, cet ensemble ectoplasmique qui plaît aux marchés au point qu'ils  voudraient même y inclure la Turquie, il y a l'Europe des 17 constituée de la zone euro, et puis il y a l'Europe rélle à définir à partir des pays de la zone euro capables de la compétitivité et des équilibres financiers qui assureront l'avenir de la monnaie unique et la place de l'Europe dans le monde. 

    La rencontre d'hier entre Angela Merkel et Nicolas Sarkozy a peut-être été un premier pas vers l'Europe réelle. D'abord gràce à la fermeté allemande refusant l'émission de bons du trésor européens dans les conditions actuelles, mais aussi parce que la France et l'Allemagne ont enfin décidé de s'opposer en commun à la dictature des marchés par le création d' une taxe sur les transactions financières. Oublions le bla bla habituel sur la gouvernance économique pour ne retenir que cette mesure qui est le premier pas dans la bonne direction, avec aussi l'idée française d'inscrire la règle d'or de l'équilibre budgétaire pour chaque pays de la zone euro.

    Car la gouvernance économique européenne n'est rien d'autre que la convergence des disciplines budgétaires. Dis moi quel est ton budget et je te dirai si tu es européen...

    Reste maintenant à traduire la règle d'or dans les Constitutions des divers états, et surtout de mettre en pratique la taxation des transactions financières, et ça c'est une autre histoire. Le sommet d'hier est cependant un pas dans la bonne direction, même s'il n'empêchera pas la spéculation et le largage programmé hors zone euro de quelques états dans les trois ans qui viennent. On verra sans doute alors les spéculateurs revenir à la charge pour exiger l'émission de  bons du trésor européens ( eurobonds) juteux pour leurs affaires. Emis au niveau de la France, de l'Allemagne ou du Benelux, avec des budgets enfin en équilibre, ils pourraient alors jouer un rôle utile de fédéralisation de la zone euro, mais nous n'en sommes pas là et il faudra d'abord passer par la restructuration de celle-ci.....dans la douleur sans doute. 

  • Colmar : mort au champ d'honneur, mort pour l'Occident !

    diable.pngIl appartenait aux diables rouges de Colmar, le célèbre 152è RI, il a été tué hier au combat en Afghanistan. En tant que citoyen colmarien ,en tant que père d'un autre lieutenant, pilote d'hélicopère de combat, je tiens à associer mon blog à l'émotion des soldats du 152è RI et à exprimer mes condoléances à la famille.

    Le deuil est d'abord silence et recueillement, aussi tout commentaire doit rester pudique. Mais je ne peux pas ne pas rendre hommage à nos soldats qui se battent contre l'obscurantisme, la corruption et les despotes orientaux. Nos soldats se battent, ils se battent bien et ils se battent pour gagner, même s'il y faudra du temps.

    Dommage toutefois qu'ils ne soient pas toujours entendus quant à la stratégie globale à adopter pour gagner la guerre de cent ans qui a commencé le 11 septembre 2001, puis s'est étendue à l'Irak, à l'Afghanistan, à la Lybie, et sans doute ailleurs dans les années qui suivent. Pour gagner cette guerre longue il ne faut surtout pas "partir comme en 14", comme en Lybie récemment, en pensant que l'affaire sera réglée en quelques jours. Il ne faut pas se voiler la face sous couvert d'opérations humanitaires ou de maintien de la paix, la vérité est que l'Occident est en guerre pour longtemps.Et faire la guerre implique une stratégie de guerre et des moyens appropriés à une guerre de guérilla, d'infiltration par les services spéciaux et de manipulation des opinions publiques, arabes essentiellement. L'affaire lybienne, mal calculée, a au moins le mérite de servir de champ d'expérimentation en ce domaine.

    Puisse le président s'en convaincre ! puisse la mort utile au champ d'honneur du lieutenant Camille Levrel le lui rappeler ! Puisse l'esprit de défense l'emporter sur celui du laisser aller général, la survie de l'Occident est à ce prix !

  • L'Europe appartient aux Allemands....qui n'en veulent pas !

    250px-Coat_of_Arms_of_Germany_svg.pngC'est un article de Michael Lewis dans la revue américaine " Vanity fair" qui nous l'aprend, l'Europe appartient aux Allemands. Pour l'éditorialiste de " Vanity fair" l'Allemagne est responsable de la crise de l'euro parcequ'elle refuse de faire face aux responsabilités qui lui incombent de par sa puissance économique et financière dominante en Europe. A quoi les Allemands ont tendance à répondre que quoi qu'il arrive le " boche" a toujours tort et qu'ils n'ont plus envie de payer pour les autres.

    Même Georges Soros s'en mêle. Le spéculateur qui, entre autres, se vante de pouvoir se payer la France, n'est pas en reste de critiques envers l'Allemagne. Dans le journal le "Handelsblatt", il prédit la fin prochaine de l'euro si l'Allemagne et les pays européens ayant le triple A, n'émettent pas rapidement via la BCE des bons du trésor européens permettant de mutualiser et de fédéraliser les dettes des états les plus faibles comme la Grèce. Il propose en somme de faire comme les USA dont plusieurs états sont en faillite ( comme la Californie par exemple) sans que cela gêne les marchés puisque la banque fédérale américaine ( la FED) couvre les dettes. Le problème est que  la dette a ressurgi au plan fédéral et qu'il a fallu remonter le plafond de la dette globale des USA qui ont aussitôt perdu leur triple A. C'est donc ce très mauvais modèle que propose Georges Soros à l'Europe, mauvais modèle ,mais cela ne gêne pas Georges Soros puisque précisément il fait son beurre de l'endettement des états.

     

    On comprend donc que les Allemands n'ont aucune envie de faire comme les USA mais qu'ils le veuillent ou non, c'est à eux de faire les choix qui engagent l'avenir de l'Europe.A l'avenir l'Allemagne peut, soit accepter  de financer par des obligations émises par la BCE ( bons du trésor européens)la Grèce ou le Portugal, et bientôt d'autres états européens (sans assurance qu'il ne faille pas tôt ou tard remonter le niveau de la dette globale de l'UE comme dans le cas US), soit refuser de retarder les échéances en accetant l'éclatement de la zone euro. C'est la solution qu'impose la Realpolitik à l'opposé des chimères bruxelloises et parisiennes. Malgré les conséquences à court terme ( récessions et troubles dans les pays largués de la zone euro), c'est la meilleure solution à long terme car elle remet les pendules à l'heure et ne prolonge pas indéfiniment l'heure du remboursement de la dette; ce qui accélère les réformes de structure et l'assainissement des économies européennes.

    L'éclatement dans les trois ans de la zone euro signifierait sa réorganisation en zone euromark composée d'états ayant atteint l'équilibre budgétaire et une bonne capacité concurrentielle au plan mondial face aux pays émergents. Le choix appartient donc à l'Allemagne qui ne peut plus rêver d'être la Suisse ou une confortable maison de retraite. L'Allemagne a gagné la paix en Europe et ne peut échapper à ses responsabilités.

    Quant à ses partenaires, surtout la France, ils ne peuvent exiger de l'Allemagne le beurre et l'argent du beurre, c'est à dire prétendre lui imposer le fédéralisme financier (pour sauver l'Union européenne de la faillite) tout en refusant le fédéralisme au plan politique. Tant au plan financier que politique l'heure de vérité approche pour les Européens.

  • Marine Le Pen affine son discours économique et devient crédible

    diapo-1.jpgTandis que Nicolas Sarkozy s'agite en vain en matière économique et gesticule à propos de la Lybie, Marine Le Pen affine son discours économique à l'occasion de la crise financière. Ayant interrompu ses vacances Marine Le Pen fait le constat sans appel de la faillite de l'idéologie ultra libérale ( sur quoi il est difficile de ne pas être d'accord avec elle) et affine son discours sur l'euro; ce qui était absolument indispensable pour qu'elle devienne crédible sur son programme économique.

     

    Que dit- elle en substance ? Rien d'autre que ce que dit tout le monde, à savoir que l'euro pose problème. Mais elle veille désormais à réclamer le retour au franc  pour se caler sur l'opinion d'un nombre croissant d'électeurs français qui, comme les électeurs allemands d'Angela Merkel, n'acceptent l'euro qu' à condition de " ne plus verser un centime aux pays de la zone euro victimes de la monnaie unique" . A l'heure où selon un sondage Harris les Français sont 46% à faire confiance à Angela Merkel pour résoudre la crise financière plutôt qu' à Nicolas Sarkozy (33%), il semble que Marine Le Pen a compris le message. Il ne lui reste plus qu'à paufiner son image avec une touche de Merkel pour devenir plus rassurante et achever la mutation du FN avec de belles perspectives en 2012.

  • Sauve qui peut !

    naufrage.jpgChaos et violence dans le monde arabe, famine en Somalie, afflux ingérable de réfugiés qui font craquer les filets de la protection sociale en Europe, crise de la dette, dégradation de la note américaine, panique en Chine et au Japon qui craignent pour leurs bons du trésor américains dévalorisés...bref c'est la bérésina, le navire du mondialisme est en train de couler. Le problème est que nul ne sait s'il possède des chaloupess de sauvetage qui tiennent la mer.

     

    Focus sur la France. Comment ce pays peut-il s'en sortir ? Comment réagissent ses resonsables politiques ? A-t-il des chaloupes de sauvetage politique qui tiennent la mer ?  En 2012 sera-ce Sarko ou la gauche PS ? 

    Faux choix car l'UMPS ne propose rien d'autre que de tenter de maintenir à flot un peu plus longtemps un navire condamné qui fait eau de toutes parts. Faudra-t-il alors monter sur les barques des sirènes de l'écologie ou du FN ?

    Pour ce qui est des écologistes il faut savoir qu'ils sont tout aussi mondialistes que l'UMP ou le PS et ne proposent rien d'autre que d'aggraver la crise en poussant jusqu'au bout la logique de tiers-mondisation de nos sociétés. Ils sont incapables de penser une décroissance raisonnable et programmée, fondée d'abord sur la fermeture des frontières à l'immigration et aux capitaux spéculatifs errants. La chaloupe écologiste prend eau et ne vaut rien pour affronter le gros temps qui s'installe.

    Faudra-t-il alors suivre Marine Le Pen dans sa logique de fermeture des frontières ? Certainement car lorsqu'un navire coule il faut d'abord fermer les compartiments étanches. Mais faudra-t-il aussi sortir la France de l'euro ?  La question restera à trancher car s'il est vrai que la zone euro réelle est la zone mark sous un autre nom, l'intérêt de la France est peut-être d'y rester au prix d'une vraie rigueur budgétaire. N'oublions pas  l'importance vitale du marché allemand pour nos produits et l'imbrication de notre économie avec celle de la zone mark sous jacente ( bénélux par exemple) La Grèce et l'Espagne ont sans doute intérêt à revenir à des monnaies nationales, pas la France. Mais cela l'orgueil nationaliste de Marine Le Pen ne veut pas le voir et l'aveugle sur la réalité. Alors la chaloupe FN prend-t-elle l'eau elle aussi ?

    Y-a-t-il enfin une réponse rationnelle à la crise ? Peut-être pas, peut-être faut-il tout simplement écouter son instinct en votant pour le FN si vraiment le temps des réponses rationnelles est derrière nous. Marine Le Pen pourrait bien avoir raison contre tout le monde et ...contre toute raison.

  • Colmar : croix vandalisée, croix restaurée

    200px-Celtic_cross_Knock_Ireland.jpgNon ce n'était pas une belle croix celte, ce n'était qu'une simple croix posée au bord d'un champ le long de la route de Rouffach, en face du magasin Lidl. Elle avait été vandalisée l'an dernier (ou avant je ne sais plus) dans l'indifférence générale. Elle vient d'être relevée et il faut s'en féliciter car elle constitue un élément de notre patrimoine et un témoignage de la pérennité de nos traditions spirituelles.

    A l'heure où les profanations se multiplient, il est bien qu'en silence ( car la vraie religion est silence) des croyants relèvent le symbole de leur foi. Même les mécréants dans mon genre sont avec eux car rien n'est possible sans la foi. Seule la foi permet, sinon de renverser les montagnes, de moins de ne pas abandonner l'oeuvre quotidienne et de remonter sans cesse le rocher de Sysiphe, en l'occurence le relèvement d'une simple croix de campagne pour réaffirmer que l'Esprit souffle toujours en Alsace.

    Sur le thème "silence et religion" voir sur le site du Vieux Templier la note intitulée " Le ramdam du ramadan et autres tapages religieux" Tapez simplement Vieux Templier sur Google.