Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Elections italiennes : tragiques mais pas sérieuses.

    imagesCAV5346M.jpg"La situation est tragique mais pas sérieuse" ont coutume de dire les Italiens à propos de leur pays. Ils veulent faire comprendre que quoi qu'il arrive ils s'en sortent toujours. Ce qui n'est pas faux mais n'est peut-être plus tout à fait vrai, compte tenu de l'ampleur de la crise dans laquelle est plongé le pays.

    La crise italienne est emblématique de la crise générale de l'Europe. Au-delà de la crise économique c'est une démoralisation générale de la société italienne qui se précise, crise qui illustre de manière caricaturale celle de toute la société européenne.  Les Italiens, plus encore que les autres européens, ne croient plus en rien, surtout pas à la politique; ce qui les conduit à élire des clowns et à rejeter leur classe politique tout en bloc. Monti le vertueux n'a pas obtenu 10 % des suffrages...tragique.

    Et cela nous concerne car en France aussi Hollande est au bout de ses mensonges face à une droite incapable de proposer des alternatives courageuses. En France aussi la vertu ne fait pas recette et l'opinion ne respecte plus rien. La politique comme les institutions y sont partout désacralisées et décrédibilisées.

    A lire sur le sujet Le Sacré et les institutions religieuses et politiques  sur

    http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

  • Hollande s'est amusé au salon de l'agriculture ..pas si sûr.

    caricature_francois_hollande_by_cyrielkiller-d4psysm1 - Copie.jpgLa presse a fait beaucoup de bruit pour rien au sujet de l'humeur enjoué de notre président au salon de l'agriculture. Notre président s'est payé Sarkozy en annonçant à une gamine qu'elle ne le reverrait plus. De manière assez ridicule l'UMP a cru réagir à ce non évènement.

    La presse par contre a très vite glissé sur une réaction assez drôle d'agriculteurs interrogés par des journalistes sur leurs attentes concernant François Hollande. "Qu'il fasse comme le pape "! ont-ils répondu. De l'humour noir sans doute.

  • Lobby homosexuel au Vatican...pas un scoop !

    200px-Vatican_flag_large.pngLa presse italienne se régale de rumeurs faisant état d'un lobby homosexuel au Vatican,et cela dans la perspective bien sûr de l'élection d'un nouveau pape.

    Ce n'est pourtant pas un scoop et cela ne mériterait pas la une des journaux si précisément l'église catholique et les religions en général, ne prétendaient pas imposer au monde des comportements sexuels, et autres, qu'elles ne pratiquent pas."Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais", telle semble être la devise des religieux. Rome a de tout temps, on a envie d'écrire de toute éternité, été le lieu du scandale et de l'imposture. Cela fait 2000 ans que cela dure et ce n'est pas la démission d'un pape sincère et écoeuré qui y changera quelquechose. Mieux vaut chercher ailleurs le sens de l'Eternité!

     

     Lire sur le sujet  "Le Sacré et les institutions religieuses et politiques" cliquer sur http://le-vieux-templier.hautetfort.com

     

  • Malgré la triche l'Angleterre est aussi dégradée.

    macca090100045.jpgA son tour l'Angleterre a été dégradée par l'agence de notation Moody's and Poor. On a presque envie de dire :" Enfin les tricheurs sont pris à leur propre jeu!" Car nos amis anglais ont toujours été habiles pour tirer partie de leur non appartenance à la zone euro en cumulant les avantages du libre échange tout en refusant les contraintes et les disciplines de l'UE.

    Mais le petit jeu tire à sa fin, l'Angleterre coule aussi avec les copains...en attendant l'Allemagne qui  sera à son tour prise au jeu d'un libre échange financier mondialisé à bout de course. Et après ? Après nous entrons dans un monde imprévisible qui rendra nécessaire de penser de plus en plus local pour éviter la catastrophe globale.

  • Deutsche Tugend..wozu ? Vertu allemande... pour quoi faire ?

    250px-Coat_of_Arms_of_Germany_svg.pngDie Deutschen wissen besser : ihrer Wohlstand wurde auf einer harten D-mark aufgebaut.Die Deutschen wissen besser : ihrer Wohlstand wurde auf der Wettbewerbefähigkeit ihrer Unternehmen aufgebaut. Es lebe die deutsche Tugend ! Es lebe die deutsche Fleissigkeit !

    Dumm nur ! Die Franzosen wissen auch besser : ihrer Wohlstand wurde durch die Inflation und durch die Abwertungen des Francs erreicht. Nur die Franzosen wissen besser: ihrer Sozialschutznetz wurde auf Kosten ihrer Unternehmen aufgebaut.

    Also wer hat Recht ?  Niemand. Das war früher, vor der Krise, vor der Einführung des Euro. Deutsche wie Franzosen sollen jetzt umdenken.

     

    Les Allemands le savent bien : leur confort s'est construit sur la force du D-mark. Les Allemands le savent bien : leur société affluente est le produit de la compétitivité de leurs entreprises. Vive la vertu allemande ! Vive le goût du travail allemand !

    Problème : les Français sont plus malins, ils savent bien qu'ils doivent leur société de bien être à l'inflation et aux dévaluations compétitives du franc. Ils savent bien aussi que leur protection sociale a été construite au détriment de leurs entreprises.

    Alors qui a raison ? Personne. Ca ça c'était avant la crise, avant l'introduction de l'euro. Maintenant Français et Allemands doivent changer de logiciel.

    Der Krise gegenüber predigt Angela Merkel das Evangelium der Tugend, aber François Hollande befürwortet einen weichen Euro um die französischen Exportchancen zu verbessern !  Als ob Deutschland und Frankreich alleine in der Welt wären !

    Auch die USA und Japan haben grosse wirtschaftliche Probleme. Die neue japanische Regierung lässt schon den Yen abwerten um die japanischen Export anzukurbeln. Wer hat die weichste Weichwährung ? Soll dies das neue Motto werden ? Sollte man den Euro abwerten ?

    Einer Abwertungswettlauf der Währungen würde die Welt in einen Abwärtstrudel hineinführen, gefolgt von protektionistischen Beschränkungen des freien Kapitals und Wahrenverkehrs. Also eine Horrorvision für die Deutschen.

    Dumm nur : die wirtschaftliche Tugend der Deutschen ist überall unerwünscht.  Der so gepriste freie Welthandel gibt es nirgendwo auf dieser Welt, nur Betrug durch Sozial- und Gelddumping. Nur die EU hält sich an die Regel eines Weltwettbewerbs der keine Regel respektiert. Vor allem die Chinese,   die Briten ( durch die City ) und die Amerikaner ( die den Dollakurs manipulieren ) sind an der Krise schuld. Die Deutschen und die Europäer sind die Dummkopfe des Spiels. Die Japaner wollen nicht mehr das dumme Spiel mitspielen. Und die Europäer ?

    Was tun ? Da niemand kann, und will, Ordnung in das Spiel hineinbringen, könnte vieilleicht ein wenig europäischer Protektionismus nicht schaden ? Oder will Angela Merkel weiter, das gute Wort, umsonst predigen ?

    Face à la crise Angela Merkel prêche la bonne parole de la vertu, mais François Hollande recommande un euro faible pour améliorer les chances des exportations françaises ! Comme si la France et l'Allemagne étaient seuls au monde !

    Les USA et le Japon ont également de gros problèmes économiques. Le nouveaun gouvernement japonais laisse déjà le yen se dévaluer pour relancer les exportations japonaises.Qui a la plus faible des monnaies faibles ? Est-ce cela le nouveau slogan ? Faudrait-il dévaluer l'euro ?

    Une série de dévaluations compétitives entrainerait le monde dans une spirale déflationniste, suivie de mesures limitant le libre mouvement des capitaux et des marchandises. Bref, une vision d'horreur pour les Allemands.

    Bien naïfs qu'ils sont : nulle part leur vertu économique n'est souhaitée. Le libre échange mondial tant vanté n'existe nulle part dans un monde économique dominé par l'arnaque du dumping social et monétaire. Seule l'UE respecte les règles d'une concurrence mondiale qui ne respecte aucune règle. Ce sont les Chinois, les Anglais ( à travers le jeu de la City ),et les Américains ( qui manipulent le cours du dollar ) qui sont responsables de la crise. Les Allemands et les Européens sont les dindons de la farce de ce petit jeu. Les Japonais ne veulent plus jouer. Et les Européens ?

    Que faire ? Vu que personne ne peut , ni ne veut, mettre un peu d'ordre dans le jeu, peut-être qu'un peu de protectionnisme  européen ne ferait pas de mal ? Ou bien Angela Merkel veut-elle continuer à prêcher  la bonne parole dans le désert ?

     

  • AG de Trans Rhin Rail. Generalversammlung

    0511-0907-0518-3553.jpgAG générale de Trans Rhin Rail

    Samedi 23 février à 10 heures.

    Gare de Breisach (Allemagne)

    Trans Rhin Rail : une association engagée pour le rétablissement de la liaison ferroviaire Colmar-Fribourg. Trans Rhin Rail compte plus de 200 membres. Rejoignez-nous !

    Generalversammlung des Vereins Trans Rhin Rail.

    Samstag den 23 Februar um 10 Uhr vormittag.

    Breisacherbahnof (Deutschland)

    Trans Rhin Rail : Der Verein für die Wiederherstellung der Bahnlinie Colmar-Freiburg. Trans Rhin Rail zählt mehr als 200 Mitglieder. Machen Sie mit !

     

    Information/Auskunft  http://www.TransRhinRail.eu

  • Hollande va se faire voir chez les Grecs !

    caricature_francois_hollande_by_cyrielkiller-d4psysm1 - Copie.jpgLes temps sont durs pour François Hollande confronté à des réalités qu'il a toujours voulu nier,comme par exemple la nécessité d'une réforme radicale de notre état dépensier, impuissant et non exempt de corruption. Plus facile de faire plaisir aux lobbies, homosexuel et autres, que de s'attaquer au cumul des mandats par exemple, à la multiplication des agences inutiles ou aux niches fiscales injustifiées.

    Dur ! dur ! Les temps sont durs pour notre président qui se voudrait si gentil en ces temps impitoyables. Heureusement il y a le Mali où il a parait-il connu un jour historique...heureusement il y a la Grèce, ce pays du verbe et du non faire, qui convient parfaitement à la philosophie de nos socialistes. Les belles paroles ça ne mange pas de pain, aussi François Hollande a-t-il pu se montrer généreux gratos auprès de son homologue grec. Puis il est revenu à Paris où l'attendaient les dures réalités que ne cesse de lui rappeler la charmante Angela.....

  • Non au travail le dimanche !

    arton313.jpgLes évêques de Rouen, du Havre et d'Evreux ont demandé aux paroisses de leurs diocèses de faire sonner les cloches de leurs églises tous les samedis à 17 heures pour annoncer le dimanche " jour de repos". Ils rappellent que le dimanche est pour les Chrétiens le jour où ils font mémoire de " la résurrection du Christ".

    Cet argument ne convaincra guère dans une France de plus en plus déchristianisée, mais le problème posé est bien réel. Nos évêques auraient peut-être mieux fait de rappeler, avec les représentants d'autres religions, que l'homme ne vit pas que de pain  et qu'il a aussi besoin de nourritures spirituelles; ce qui implique qu'une journée par semaine soit consacrée à Dieu.

    C'est ce que font les Juifs autour du repas du Sabbat, c'est ce que nous rappellent les musulmans lorsqu'ils prient dans la rue le vendredi. Non au travail le dimanche, oui au grand retour de Dieu dans la société civile !

     

    Sur le sujet lire Décroissance économique et croissance spirituelle sur http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

  • Ecotaxe, jacobinisme et lobbyistes locaux.

    140.jpgBernard Stalter, président du Conseil économique, social et environnemental régional de la Chambre des métiers ( DNA du 15 février ) rappelle que l'écotaxe sur les poids lourds existe en Allemagne depuis 9 ans et s'étonne de la lenteur de l'administration nationale à la compenser en France. Il faut savoir en effet que les poids lourds internationaux évitent l'Allemagne pour ne pas la payer; ce qui  entraîne un supplément de trafic de ce côté du Rhin avec les conséquences que l'on constate : usure supplémentaire de nos infrastructures, augmentation de la pollution et des nuisances pour les automobilistes alsaciens.

    Bernard Stalter constate que l'écotaxe se perd dans les tiroirs de l'administration nationale mais, comme il sied à un dirigeant d'entreprise, il ne peut se permettre de poser le problème en termes politiques. Or le problème est politique. Une écotaxe régionale  fait horreur aux jacobins et contrarie les intérêts des barons locaux à leur solde.

    Ce n'est pas un hasard si Roland Ries, déjà bien placé au classement des cumulards (9è selon le classement du Parisien Aujourd'hui ) semble se profiler comme un des plus actifs lobbyistes du lobby des poids lourds. Les Strasbourgeois  bloqués dans les embouteillages derrière les poids lourds étrangers en transit apprécieront.....

  • Drapeau de l'Otan ? Non logo de "Darty weapons international" avec service après vente assuré.

    NATO0001.gifA quoi sert encore l'Otan ? Politiquement nul ne le sait depuis la chute du mur de Berlin, et depuis que l'Amérique n'a plus envie de jouer le gendarme du monde.L'Otan sert donc à fourguer les armes américaines aux alliés. Les USA entendent bien continuer à contrôler les industries d'armement. Ils l'ont montré récemment en faisant pression sur l'Allemagne pour empêcher la fusion BAE et EADS, et la naissance d'un géant des industries d'armement qui aurait pû leur faire de l'ombre.

    Alors faute de savoir à quoi sert l'Otan l'Amérique envoie se promener des missiles patriotes le long de la frontière syrienne en chargeant ses auxiliaires allemands et néerlandais de cette inutile gesticulation, pardon du service après vente auprès des Turcs !

    Cette commercialisation croissante de l'Otan vient de donner une idée à Obama, il vient de proposer la création d'une zone de libre échange euro-atlantique. L'idée a été accueillie chaudement en Angleterre et en Allemagne, pays pour lesquels la politique est avant tout affaire de business. Autant dire par deux pays qui ne croient pas à l'Europe politique. C'est là le coeur du problème, ou bien on fait du business ou bien on fait de la politique. L'Angleterre a toujours été contre l'Europe politique au nom du business, elle est aujourd'hui rejointe par l'Allemagne qui ne songe plus qu'à ses intérêts économiques immédiats. L'Europe politique c'était bon pour elle après la guerre, histoire de retrouver une respectabilité, c'est chose faite et aujourd'hui l'Allemagne ne songe qu'à son commerce et voudrait tellement être la Suisse !

    Et la France dans tout ça ? La France colbertiste est naturellement pour l'Europe politique, elle croit que la politique contrôle le business et elle n'aime pas le libéralisme économique. C'est pire lorsqu'elle est dirigée par des socialistes. Cela explique que la proposition d'Obama n'a pas fait grand bruit chez nous .Et demain ? Demain se poseront les vraies questions : que faire de l'euro dans une zone de libre échange euro atlantique avec un dollar sous évalué ? La question de la monnaie unique se posera alors, et  ce sera le dollar bien sûr, car l'Allemagne sera coincée, et prise à son propre jeu avec un euro trop fort. Et la question de la défense ? Au nom du business les Occidentaux, Américains en tête, continueront-ils de vendre leurs armes à l'Arabie Saoudite et quelques autres, que leurs  soldats combattront sur le terrain, comme au Mali, mais  aideront ailleurs, comme en Syrie ? Le business continuera-t-il d'entretenir la schizophrénie politique de l'Occident face au monde arabe ?

    La crise c'est aussi le temps des vraies questions qui malheureusement donnent du grain à moudre à ceux qui proposent les mauvaises réponses, à gauche comme à droite. Mélenchon et le FN ont un bel avenir si ceux qui croient à l'Europe politique et la veulent, ne se mobilisent pas... et très vite !