Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Reprendrez vous une tranche de Sarko ? Réchauffé mais encore consommable.

    Sarko.jpgC'est le dernier "teasing" médiatique  (teasing veut dire excitation du désir ) de certains milieux qui veulent nous refiler Sarko. Même réchauffé il est encore consommable. C'est en tout cas semble-t-il  l'opinion de la majorité des sympathisants de l'UMP.

    Sarko le retour ? Pourquoi pas, mais à condition qu'il passe par les primaires et un processus démocratique de clarification assorti de propositions concrètes.

    A ce sujet, et à ce jour, je ne vois rien venir, je me méfie donc car je ne me ferai pas avoir une seconde fois. A l'UMP il n'y a que Bruno Lemaire qui annonce la couleur et des mesures concrètes que j'approuve pleinement. Espérons qu'il ne sera pas le seul à les soutenir à l'UMP.

    Sarko le retour ? Certes, mais à condition qu'il prenne le programme de Bruno Lemaire pour en faire son futur  Premier Ministre.

  • Tunisie : enfin une bonne nouvelle du monde arabe.

    limportance-de-sourire-288x300.jpgL'assemblée nationale constituante tunisienne a adopté une nouvelle constitution qui, pour la première fois dans le monde arabe, introduit un objectif de parité homme-femme et une  place juste, mais non exorbitant à l'islam.

    La modération légendaire des Tunisiens l'a emporté, il faut s'en réjouir car le monde arabe est instable et potentiellement facteur de déstabilisation du pourtour méditerranéen.

    Quant aux musulmans sincères qui pensent, à juste titre, qu'une société athée est inacceptable, il leur faudra maintenant jouer pleinement leur rôle dans le processus démocratique et le débat d'idées. S'ils le font la Tunisie pourrait bien jouer un rôle phare dans des sociétés arabo musulmanes qui découvrent peu à peu l'impasse de l'islamisme.

    Sur le sujet voir  La religion, non merci ? Cliquer sur http://le-vie

    ux-templier.hautetfort.com/

  • Il y a 100 ans l'Alsace au temps du Reichsland.

    images67OM2J7Q.jpgLe 28 janvier au PMC de Colmar et dans le cadre du Cercle de lecture des Amis de la Bibliothèque municipale, Gabriel Brauener avait convié les amateurs d'histoire à une  conférence et une signature de livre à l'occasion de la sortie de son ouvrage sur "L'Alsace au temps du Reichsland".

    Avec objectivité, finesse et tendresse, Gabriel Brauener sut faire revivre pour le public qui bondait le grand auditorium ( pas une place libre )une période méconnue de l'histoire locale.

    Un moment passionnant et instructif en particulier pour le Français de l'intérieur que je suis. Bien que devenu alsacien de cœur j'ai eu trop souvent tendance à considérer les Alsaciens comme des traumatisés de l'histoire, des victimes qu'il fallait plaindre. En écoutant Gabriel Brauener j'ai conclu que cette vision doloriste de l'Alsace ne vaut que pour la période nazie qui fut effectivement un traumatisme pour l'Alsace. Au temps du Reichsland seule une minorité engagée d'intellectuels semble avoir vécu un traumatisme identitaire, le petit peuple alsacien, c'est à dire 90 % de la population a vécu tout à fait normalement en parlant son dialecte, en écoutant le curé ou le pasteur, et en cultivant sa vigne ou son champ. Une belle époque en somme, ici comme de l'autre côté des Vosges. Une belle époque qui se termina en 1914 par le carnage que l'on sait.

     

  • Non ça ne se passe pas à Kiev mais à Paris !

    sans-titre.pngL'information est chose fort relative. Hier dimanche alors que nos médias nous abreuvaient d'images provenant de  Kiev, ils ne consacraient que quelques secondes à ce qu'il se passait à Paris ( à peine 10 secondes au journal de Fr 2) hier soir !

    Il faut dire qu'ils sont de plus en plus confrontés à la concurrence de cet autre média qu'est Internet sur téléphone portable. Plus la télévision  occulte la colère montante du peuple, et plus celle-ci s'exprime sur Internet. Il suffit de cliquer pour rassembler très rapidement une manifestation.

    C'est ainsi que fut organisé le jour de colère à Paris hier dimanche. Peu importent les chiffres, la manifestation fut un succès. Entre les 120 000 manifestants déclarés selon ses organisateurs et les 16000 officiellement reconnus par la police on peut raisonnablement couper la poire en deux et estimer que l'équivalent de la population de Colmar (65 000 personnes ) a manifesté sa colère contre François Hollande.

    Prétendre que la manifestation fut le fait d'une bande d'extrémistes ou de supporters de Dieudonné masque la réalité, à savoir que les Français en ont ras le bol de Hollande sans distinction de partis, d'origines ou de religions. Le problème est que faire dégager Hollande n'a de sens que s'il existe une alternative crédible et mobilisatrice dans ce pays. Ce qui n'est pas le cas hélas !

  • Au royaume du roi Ubu.

    caricature_francois_hollande_by_cyrielkiller-d4psysm1 - Copie.jpgJamais comme en ce moment le caractère absurde du pouvoir n'a été aussi évident. Des milliers de personnes manifestent contre le pouvoir ce dimanche mais les médias se taisent. Circulez il n'y a rien à voir, il ne se passe rien.

    Le même pouvoir fait savoir  (DNA du 26 janvier 2013 ), je cite  que "le président de la République pourrait supprimer le titre de première dame, qui n'a officiellement ni statut ni fonction"

    Ce que tout le monde sait, mais n'a pas empêché nombre de présidents d'entretenir sur la caisse de la République ces dames qui n'ont jamais existé comme chacun sait !

    Et il parait que les Français ont fait la Révolution pour en finir avec le gaspillage et le népotisme de la royauté !!!! En vain les Pompadour et les P...non officielles continuent de vivre de nos impôts !

  • Le roi Bouboule au Vatican.

    caricature_francois_hollande_by_cyrielkiller-d4psysm1 - Copie.jpgLe roi Bouboule, le gourou de la secte socialiste est au Vatican.. mais pourquoi faire Bon Dieu ?

     

    Sur le sujet lire France  : le pouvoir athée à la dérive

    Cliquer sur http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

     

     

  • Concert exceptionnel à Wintzenheim

    img004.jpgDes musiciens israéliens de très haut niveau se produiront demain samedi 25 janvier à 20 heures 30 à la Synagogue de Wintzenheim. Le bénéfice du concert ira à une association israélienne qui soutient les familles d' enfants atteints de cancer.

    Communiqué de l'Amitié  Judéo-Chrétienne de Colmar. 

  • Adultère, avortement ,le président normal n'a plus ni normes ni repères.

    caricature_francois_hollande_by_cyrielkiller-d4psysm1 - Copie.jpg Est-ce un hasard mais alors que le président normal est empêtré dans ses affaires de c..., les médias nous sortent des sondages qui montrent que l'adultère est de plus en plus normal. Est-ce un hasard ?

    Je ne le crois pas , je pense au contraire que le pouvoir socialiste et ses réseaux d'influence médiatique, mènent campagne pour remettre en cause les fondements même de notre société judéo-chrétienne basée sur le Décalogue mosaïque.

    Le tu ne tueras point renvoie  à la question de l'avortement. Quant à l'adultère il est un trouble qui ébranle la stabilité familiale. Le président normal en sait quelque chose, il est bien connu que ses enfants n'apprécient pas son comportement.

    Non je ne prêche pas pour la morale catholique mais tout simplement pour la stabilité sentimentale, fondement d'une famille stable, base d'une société stable. Et cela fût-ce au prix d'une certaine hypocrisie en matière de mœurs parfois, car l'homme est faillible et la fidélité héroïque. Je ne condamne pas les actes mais je constate leurs effets.

    Je prêche pour des repères, y compris pour nos présidents, dont les conjoints doivent avoir un statut clair ou pas de statut du tout.

    Ce besoin de repères vaut aussi pour l'avortement et l'attitude face aux homosexuels. L'avortement est un drame douloureux, il ne peut être un moyen de contraception, il ne peut être que toléré pour une femme en condition de détresse, cette clause que les socialistes veulent supprimer dans la nouvelle loi justement combattue par l'UMP. Le  prétendu mariage pour tous est lui aussi une tentative pour gommer les repères nécessaires à une société. L'immense majorité des  homosexuels ne  revendique pas le mariage, cette sacralisation de l'union de l'ovule et du spermatozoïde, elle demande seulement, et justement, l'égalité des droits, c'est à dire l' union civique. Malheureusement la majorité silencieuse des homosexuels est prise en otage par   une minorité d'idéologues et d'activistes.

    Dans le domaine sociétal, l'action de la gauche relève plus du militantisme anarchiste que d'une réflexion visant à adapter l'état du Droit aux évolutions des mœurs. La droite de retour au pouvoir ne pourra pas faire semblant de ne pas voir les dégâts qu'il lui faudra réparer s'il existe encore en France une droite digne de ce nom.

  • Scène de ménage à l'Elysée. Qui paie les pots cassés du mobilier national ?

    FVG30Q24.jpgSi  l'information qui circule sur Internet est exacte, une scène de ménage terrible aurait eu lieu entre François Hollande et sa concubine. Folle de jalousie celle-ci aurait jeté les papiers et les objets du bureau présidentiel, puis elle aurait projeté par terre vases, pendules et autres objets précieux avant de recevoir une piqure calmante et d'être expédiée à l'hôpital.

    Qui va payer les pots cassés ? L'assurance de l'Elysée, payée par nos deniers ? Ou l'assurance privée de Mme Trierweiler ?

    Quand il est question d'argent public  (le roi bouboule prétend qu'il va enfin réduire les dépenses de l'Etat) il est très important de distinguer les affaires privées des affaires publiques,  faute de quoi la tentation est forte de confondre sa propre bourse et celle de l'Etat.

    Le Général de Gaulle en savait quelque chose lui qui payait de sa poche les invitations familiales à l'Elysée.

    Autres temps, autres mœurs il est vrai. Mais il n'en est pas moins vrai que la crise française devient de plus en plus une crise morale. Nous en reparlerons dès la prochaine note.

     

  • La Trierweiler à la lanterne. Ah ça ira....ça ira...!

    sans-titre (4).pngAh ça ira...ça ira...les aristocrates à la lanterne, les aristocrates on les pendra !

    La vieille chanson révolutionnaire résume l'humeur de la nation en ce moment. A juger d'après les commentaires internet l'opinion voit dans la Trierweiler l'équivalent d'une Pompadour entretenue sur les deniers de l'Etat. Les Français ne jugent pas les affaires privés du président mais ils sont de plus en plus nombreux à penser qu'il se conduit comme un roi d'ancien régime qui gaspille le trésor public avec ses maîtresses.

    Mme Trierweiler se repose des soucis que lui cause  le roi bouboule dans une résidence d'Etat appelé la Lanterne. De quel droit ? La favorite de bouboule ne l'est plus d'ailleurs , mais c'est le peuple qui paie les frasques du roi bouboule et ça ce n'est plus une affaire privée!