Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Construire l'Europe ? Oui, mais façon suisse et à la russe !

     

    eu-flag.gifIl est significatif que c'est en brandissant le drapeau suisse que s'est exprimé un eurodéputé italien contre l'euro bureaucrate David Cohn-Bendit !

    C'est en brandissant le drapeau suisse, au nom des libertés locales et des régions, et contre la dictature bureaucratique de Bruxelles que s'est élevé le député de droite  Mario Borghezio. Bravo ! A  l'heure où l'UE ne sait plus ce qu'elle est, ni ce qu'elle veut, la Suisse est un repère incontournable et l'exemple même de ce qu'est l'Europe des peuples puisqu'elle est faite de quatre peuples : l'alémanique, le welche, l'italien et le romanche.

    C'est aussi cette Europe des peuples qui se rappelle à nous en Ukraine partagée entre ukrainiens de culture et de langue, et les russophones. Ceux-là ont une autre idée de l'Europe, ils veulent une Europe à la russe qui se voudrait puissance et valeurs, hors de l'Otan, ce carcan américain sur l'Europe, et ils rejettent à raison l'Europe mercantile du n'importe quoi occidental.

    Qui sait ? De nouvelles idées peuvent naître de la confrontation actuelle avec cette Russie qui est quand même plus en Europe que les USA, voire la Grande Bretagne. La diplomatie allemande l'a compris, contrairement aux aveugles qui nous tiennent lieu de diplomates!

     

     

     

  • Bilinguisme : les élus doivent s'engager sur la charte devant les électeurs

     

     

    images6M6POJ9A.jpgRéunion publique sur l'adhésion des candidats aux élections municipales  en faveur de l'adhésion de leur municipalité à la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires.

    Où ? Centre Culturel Alsacien 5 Bd de la Victoire à Strasbourg.

    Quand ? Le 28 février à 18 heures 30.

    Organisateurs :  JM Woerling de Culture et Bilinguisme et Pierre Klein pour ICA 2010.

    But Montrer comment  chaque commune peut définir une politique globale de promotion de la langue régionale, c'est à dire l'allemand version dialectale. Le débat devrait permettre de donner des réponses aux élus et candidats sur la manière dont la Charte pourrait être mise en œuvre dans leur municipalité.

    Participations annoncées  ce jour 

    Monsieur Leyenberger, maire de Saverne, Monsieur François Loos, Monsieur Richard Sancho Andreo, candidat à Bischeim, Mesdames Andrée Buchmann, Andrée Munchenbach candidates à Schiltigheim, etc

    Quid des candidats colmariens et plus généralement du Haut Rhin ?  

     

     

  • Municipales à Colmar: Burger fait campagne, qu'attend Meyer ?

     

     

     

    colmar2.gifCeci n'est pas une prise de position mais un constat, la liste de Bertrand Burger est présente médiatiquement, celle de Gilbert Meyer est pour l'instant peu visible.

    Sur le fond la liste Bertrand Burger apporte quelques infos intéressantes mais rien de neuf côté Gilbert Meyer.

    Concernant le récent tract de Bertrand Burger voici quelques impressions.

    Les statistiques 

    Comme toutes statistiques elles n'impressionnent que ceux qui ne savant pas que jouer avec les chiffres est affaire de communication. Je suis cependant un peu surpris par les statistiques de Bertrand Burger car je me souviens d'un classement de notre ville particulièrement flatteur établi par le magazine "Le Point" Gilbert Meyer ne tardera sans doute pas à présenter ses statistiques, ce sera intéressant alors de comparer les chiffres.

    Le projet

    Il est effectivement innovant et séduisant car il inclue une dimension transfrontalière et européenne concrétisée par la création d'une cité numérique sur la friche de la gare de marchandise, et cela dans la perspective de la réouverture de la ligne de chemin de fer Colmar-Fribourg.

    Puisque nos jeunes ne trouvent plus de travail outre-rhin suite au génocide linguistique pratiqué par Paris, faisons venir les entreprises suisses et allemandes qui ne trouvent plus de main-d'œuvre en utilisant l'avantage du foncier moins cher de ce côté du Rhin. Bravo aussi au refus  des villages de marque, ces entrepôts de camelotes asiatiques qui n'apportent rien à l'économie locale.

    Les associations.

     Rien à ce sujet dans le tract. Je le comprends car la manne des subventions joue un rôle non négligeable dans les élections locales. Il existe pourtant des associations qui mériteraient d'êtres examinées à la loupe afin de décider ou non si les subventions reçues sont justifiées.

    A Colmar j'en connais au moins une qui a été condamnée par la justice. Est-ce que la municipalité continue de la subventionner ?  Voilà le genre de question que Bertrand Burger  (ou d'autres) pourrait poser  à Gilbert Meyer.

     

     

     

     

     

  • Catalogne : Bruxelles bien embêté.

    drapeau-catalan-100150-cm.pngLa commissaire européenne pour la justice et la citoyenneté, Viviane Reding, s'est faite l'avocat d'une "solution juste" et négociée auprès des autorités catalanes. Selon elle il y a des réponses permettant de régler le conflit avec Madrid.

    Problème : sur le sujet Bruxelles dit une chose et son contraire. Dans une déclaration faite au "Journal de Séville" Viviane Reding avait laissé entendre "qu'aucune loi n'imposait à la Catalogne de sortir de l'UE si la région choisissait l'indépendance".

    Pour rectifier le tir la même a écrit une lettre le 4 octobre 2013 au gouvernement espagnol. Dans ce texte elle se range à la position de ce dernier selon laquelle la Catalogne ne saurait décider de l'indépendance de manière unilatérale tout en restant dans l'UE.

    Dossier à suivre.

  • ND des Landes : Ayraut responsable et coupable !

    Bombe.jpgOn ne peut bien sûr que condamner la violence qui s'est déchainée hier à Nantes lors de la grande manifestation organisée par les opposants à la construction de l'aéroport de ND des Landes.

    Mais le premier responsable de ces violences c'est Ayrault qui s'obstine à imposer la construction de son "Ayrauport" pour des raisons de clientélisme électorale. Quand ils sont au pouvoir les socialistes arrosent les amis. C'est ainsi qu'ils financent les lignes  TGVs dans le sud ouest rose mais repoussent aux  calendes grecques l'achèvement de la ligne du TGV Rhin-Rhône, sans intérêt pour eux car les Alsaciens votent mal !

    A Nantes Ayrault veut renvoyer l'ascenseur aux entreprises locales plutôt que de renoncer à un projet pharaonique et inutile en ce temps de vaches maigres pour les gestionnaires d'aéroports, comme on le sait si bien à Strasbourg par exemple...

    Mais de cela Ayrault se moque, après lui le déluge....

  • Les associations et les municipales à Colmar comme ailleurs....

    colmar2.gifLa participation à la vie associative est l'oxygène de la vie politique locale, toutefois les associations peuvent jouer un rôle de lobbyiste et entraîner des pratiques  clientélistes.

    Pour éviter tout soupçon en ce domaine, le citoyen aimerait connaitre les subventions qu'elles reçoivent et l'usage qu'elles en font. Il peut le faire certes à titre individuel auprès des services de la municipalité, mais ce serait mieux si les associations informaient d'elles-mêmes sur leurs financements.

    Ces réserves émises les associations sont l'aiguillon qui pousse l'âne dans la bonne direction. C'est ainsi que Victorine Valentin a signé le Pacte civique qui liste une trentaine d'actions concrètes pour améliorer le fonctionnement de la démocratie. De la même manière Bertrand Burger a signé la charte de l'association Anticor qui propose aux candidats édiles un contrat de bonnes pratiques de gestion, de non cumul des mandats, de transparence et d'éthique. On objectera qu'en politique les promesses n'engagent que ceux qui y croient, mais c'est quand même mieux de s'engager publiquement. Un bon point donc à Victorine Valentin et à Bertrand Burger. Quant à notre Gilbert nous l'avons toujours élu sur sa bonne mine, mais peut-être que les temps sont en train de changer...Il devrait y réfléchir pour éviter une mauvaise surprise............

  • Syrie, Ukraine : même scénario, même hypocrisie "démocratique"

    impasse cascouille.jpgImpasse en Syrie et impasse en Ukraine et cela parce que les démocraties occidentales sont à la fois hypocrites et cyniques.

    En Syrie les "démocrates" n'étaient que le faux nez des islamistes mais les "démocrates" des salons parisiens ne voulaient pas le voir et ils nous auraient entrainé dans un bourbier sans le jeu habile de Poutine. Celui-ci  a raison de défendre ses intérêts comme nous défendons les nôtres avec l'aide des grands "démocrates" du Qatar et d'Arabie Saoudite.

    Même scénario, même impasse et même hypocrisie "démocratique" en Ukraine. Dans ce pays il n'y a que des oligarques qui contrôlent tout sans contrôle démocratique. Sauf qu'aujourd'hui les oligarques au pouvoir sont pro-russes face à d'autres oligarques pro occidentaux qui veulent prendre leur place, mais qui ne sont pas plus démocrates que Yanoukovitch.

    La défense de la démocratie en Ukraine n'a rien à voir à l'affaire, la preuve en est que les  Allemands, d'habitude peu interventionnistes, s'engagent pour une fois aux côtés des alliés occidentaux par pur réalisme, l'Ukraine est un débouché de voisinage pour leur économie.

    Conclusion ? Beaucoup de paroles verbales à l'ouest et beaucoup de bruit pour rien à l'est,  l'ordre russe régnera bientôt de nouveau à Kiev.

     

     

  • Ecologie et politique à Colmar

     

    colmar2.gifFaut-il un parti écologique ? L'écologie ne va-t-elle pas de  soi ? Il faut croire que non à juger d'après les choix des élus. Sans un parti écologique, sans des organisations comme Greenpeace, la situation du monde serait pire qu'elle n'est. Le combat écologique au plan politique est justifié.

    Le problème ce sont les écologistes qui trop souvent, au nom de leur idéal, se montrent incapables d'agir de manière réaliste en politique. Cette remarque s'adresse à nos Verts car de l'autre côté du Rhin ils sont devenus un vrai parti politique qui porte avec succès les valeurs de l'écologie.

    A Colmar Frédéric Hilbert semble relever de l'écologie responsable à l'allemande, il s'est montré capable d'éviter l'opposition systématique et sectaire en approuvant des projets portés par la majorité municipale. Pour l'avenir il lui faudra être encore plus concret et capable de chiffrer ses projets pour notre ville.

    Question.

    Quand il parle de soutien accru aux associations l'électeur aimerait savoir lesquelles, car en la matière le clientélisme est souvent la règle, écologistes compris. J'aimerais être détrompé et savoir si les écologistes ne pourraient pas faire l'analyse des subventions attribuées par Gilbert Meyer avec leurs commentaires et leurs choix.

  • Déclin français ? Non d'abord déclin européen !

    sans-titre (7).png

     

    Cette note est une réaction à l'article des DNA du 17 février sur le déclin français. J'y réfère les amateurs de statistiques déprimantes que j'épargnerai au lecteur. Mais avant d'évoquer le déclin français parlons de celui de nos voisins les plus proches.

    Les Allemands

    Depuis leur écrasement historique en 1945,les Allemands ne se posent plus la question de la grandeur ou de la décadence de l'Allemagne, ils n'ont pour objectif que le maintien de leur niveau de vie et la paix dans le monde. Ils sont européens quand ça les arrange par pragmatisme, mais ils n'ont aucune vision pour l'Europe. En fait ils verraient si possible l'UE comme une grande Suisse.

    Ils sont les meilleurs et le savent, mais n'en tirent aucune gloire, ils ne rêvent que de retraite au soleil sur le sable chaud. Le problème est qu'ils ont oublié de faire des enfants depuis 1945 et seront bientôt remplacés par des automates servis par des immigrés déculturés, cibles potentielles  d'un islam radical. Les Allemands sont en voie de disparition ethnique et culturelle.

    Les Anglais 

    Ils croyaient être les maîtres du monde en 1945 mais en fait, ils n'étaient déjà plus qu'un appendice des Etats Unis, leur enfant naturel et légitime. L'Europe n'était qu'un moyen de régner comme vice roi des Etats Unis dans une Europe qui avait remplacé le français par l'anglais comme langue de l'élite politique et économique. Aujourd'hui ils tentent de croire qu'ils peuvent exister différemment des USA, et sans les voisins européens, mais en fait, pas plus que les Français ils ne savent qui ils sont, ni où ils vont . L'Ecosse pourrait bien en tirer parti car le royaume est de plus en plus désuni.

    Les Français.

    Par son verbe magnifique De Gaulle avait réussi à leur faire croire qu'ils existaient encore malgré la défaite de 1940. En fait la France dominante est morte à Waterloo,  la France qui compte en 1940. La débâcle ne fut que l'illustration de l'inadaptation de la France au monde moderne. Malgré les efforts de De Gaulle la France a raté son entrée dans la modernité et elle ne veut pas le savoir. C'est là son drame et la clé des comportements de Chirac (qui mettaient tous les problèmes sous le tapis), ou de Hollande qui a nié la crise et continue de le faire en truquant les statistiques. Un tel déni de réalité conduit le pays droit dans le mur.

    On serait presque tenté de dire enfin ! Enfin finissons en avec les vieilleries françaises pour mieux penser un avenir qui passe par une refondation de l'Union Européenne avec des partenaires qui ne valent guère mieux que nous et qui, tout comme nous, y ont intérêt !

  • Félicitations Bernard !

     

    images.jpgC'est le roi de la mandoline et de la plume d'oie le Bernard Harth. C'est aussi le roi du micro sur RDL 103.5, où nous sévissons lui et moi.

    Joyeux anniversaire pour tes 75 ans Bernard ! Et également  bienvenue au club des vieux militants associatifs de plus de 75 ans. Dommage que tu ne patines pas comme moi Bernard car  le Gilbert t'offrirait une entrée gratuite sur la glace...mais sans ruiner les finances de notre bonne ville car nous nous comptons sur les doigts d'une main; ce qui m'amène à lancer un appel pour conclure.

    Commentaire en forme d'appel.

    On vieillit dans les associations.....SVP les jeunots venez assurer la relève, on vous attend !