Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le martyr des chrétiens d' Orient

    copte.jpgPartout au Moyen-Orient les chrétiens n'ont plus que le choix entre la valise ou le cercueil et cela dans l'indifférence générale et en conséquence de la stupide politique arabe de l'Occident qui a longtemps fait le jeu de l'extrémisme musulman.

    Celui-ci se prétend "démocrate" aussi longtemps qu'il n'est pas en mesure de s'imposer. Il se fait le chantre de la cause des peuples, palestinien ou autres, avant de liquider les démocrates et toutes les minorités.

    En Syrie, en Lybie en Irak et Afghanistan les interventions de l'Occident en faveur de la démocratie ont fait le jeu des islamistes et seul Israël semble désormais en mesure de leur tenir tête.

    Dans ce monde en ébullition l'Amérique ne peut faire front partout; ce qui oblige les Européens à compter d'abord sur eux-mêmes. Mais face au chaos qui s'accroit existe-t-il en Europe une volonté politique autre que celle de Poutine ?

  • Voyage au coeur de la France qui s'en va

    sans-titre.pngA l'agenda de mes vacances cette année j'ai mis un périple généalogique de trois semaines qui m'a conduit au cœur d'une France qui bientôt ne sera plus.

    Trois semaines au hasard des cimetières et  des vieilles églises de la France profonde, en quête de registres d'archives et de monuments aux morts, histoire d'oublier un peu la France de 2014 qui n'a plus d'elle même que le nom.

    Mon errance m'a conduit jusqu'à Bibracte, sur le sommet du Mont Beuvray, au pays des Eduens, mes lointains ancêtres, et au Creusot, au cœur de la tradition industrielle française. Celle-ci doit beaucoup au talent de plusieurs générations de Vernizeau qui, avec beaucoup d'autres,  firent la fortune de la famille Schneider.

    Un nom c'est une identité, la mienne est gauloise, Vernizeau est un vieux nom gaulois qui désigne un lieu marécageux, un bas fond et c'est encore le nom d'un quartier du Creusot. Mes ancêtres n'étaient pas nobles, à peine sortis de leurs marais ils se firent forgerons et servirent les maîtres de forge, au prix du sang parfois. L'un d'eux mourut d'un accident du travail dans le grand atelier où tonnait le célèbre marteau pilon. C' était le jour de ses trente sept ans; ce qui lui valut de  figurer dans les archives de l'usine Schneider.

    Les Vernizeaux travaillaient durs et les meilleurs allaient à l'école des maîtres de forges où ils devenaient ingénieurs. Devenus bourgeois ils mariaient leurs filles aux riches vignerons de la Bourgogne viticole. Ils étaient catholiques et votaient à droite pour les maîtres de forges qui leur donnaient le travail et l'éducation. Mais eux aussi savaient donner et quand ils donnaient ils donnaient tout,  à Dieu et aux hommes. A l'Eglise ils donnaient des curés et des bonne sœurs, et à la France des soldats. Mais ce temps-là n'est plus et bientôt ils ne restera  d'eux que leurs noms sur les monuments au mort.

    J'ai essayé de continuer moi aussi  et j'ai transmis la vie mais pour quoi au juste ?. Pour Dieu dans ce pays sans Dieu, sans foi ni loi, qui renie ses racines chrétiennes et  construit des mosquées ?  Pour ce pays où l'on peut crier sa haine du juif en  manifestant  sous les drapeaux arabes ?  Ou  pour cette France grincheuse qui a peur de l'avenir et vote Le Pen ?

     Crise d'identité qu'ils disent ! Sans doute  et  voilà pourquoi mes enfants sont partis à la conquête de leur avenir sur les routes du monde....... sans regarder en arrière vers cette France qui s'en va et qui n'est plus la leur.

  • L'effet boomerang de l'islamisme.

    120px-Flag_of_Saudi_Arabia_svg.pngAu nom d'Allah depuis des décennies, le grand " ami de l'occident" qu'est le roi d'Arabie n'a cessé de financer mosquées et réseaux salafistes  pour ne rien dire des trafics d'armes douteux. Même constat pour l'émir du Qatar ce grand "ami de la France".

    Mais voilà que le royaume mobilise face à l'avancée de l'Isis et la déclaration du nouveau Califat ! Les islamistes n'ont en effet aucun respect particulier pour les très islamistes monarchies du Golfe. Entre frères musulmans le torchon brûle. Comme on le voit en Egypte où d'autres frères musulmans furent longtemps soutenus par les monarchies pétrolières avant que celles-ci ne marquent un virage à  180 degrés pour se ranger du côté d'une nouvelle dictature militaire garante de la loi et de l'ordre.

  • Justice : Nicolas Sarkozy victime d'une justice qui penche à gauche !

    balance-justice.jpgNicolas Sarkozy n'est plus ma tasse de thé. Certes j'ai voté pour lui mais il est "has been " et je ne souhaite pas son retour au pouvoir. Cela ne m'interdit pas de penser qu'il n'est pas traité de manière impartiale comme doit l'être tout justiciable.

    Je constate simplement que les magistrats issus du Syndicat de la Magistrature ne sont pas pressés de mettre le nez dans les affaires de cet autre syndicat qu'est la CGT.

    Je constate que les mêmes n'ont fait preuve d'aucun zèle à poursuivre cet escroc de Jérôme Cahuzac lorsqu'il était ministre du budget.

    L'impression prévaut que dans ce pays, selon que vous serez de droite ou de gauche la justice et le monde médiatique  ne vous traiteront pas de la même façon. Ou n'est-ce qu'une impression ?

  • 1914-2014 : De l'incendie incontrolable à l'art de mijoter la guerre à feu doux.

    sans-titre.pngEn cent ans l'humanité a progressé dans l'art de gérer la guerre et l'illusion pacifiste a vécu.

    Il  y a cent ans la guerre est apparue comme un incendie incontrôlable qui détruisait tout sur son passage. Son horreur fut telle  que nos grands pères ont cru qu'ils avaient vécu" la der des der", la fin de la guerre. La seconde guerre mondiale dissipa ces illusions et depuis le monde a compris que la guerre est un phénomène naturel qu'il faut apprendre à gérer.

    Cent ans après l'incendie l' humanité gère des guerres à feu doux confinées en de petits foyers soigneusement sécurisés. Il y a d'abord la guerre entre  Israël et les Palestiniens, très bien gérée par Israël et aussi par l'autorité palestinienne qui veille à ce que le Hamas n'aille pas trop loin dans le petit jeu de la violence.

    Toujours au Moyen Orient la guerre en Syrie est bien gérée par la communauté internationale qui  veille à ne pas trop s'impliquer; ce qui rendrait  la situation incontrôlable Le scénario se répète maintenant en Irak où le gouvernement de Bagdad est aidé juste ce qu'il faut par les Russes ( envoi d'avions de chasse) et les Américains ( drones et conseillers discrets ) pour mijoter une guerre à petit feu contre l'Isis au prix du  démantèlement du pays en zones chiites, sunnites et kurdes ( bientôt le Kurdistan irakien sera indépendant officiellement après le référendum en préparation)

    Enfin (At last but not the least ) il faut noter que Poutine gère remarquablement le conflit en Ukraine en laissant mijoter les séparatistes sans les laisser tomber, mais sans trop les soutenir non plus. Juste ce qu'il faut pour rester le maître du jeu..la guerre à feu doux en somme.