Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 2014, l'année du retour au Moyen-Age.

    sans-titre.pngPlus que 2001 qui vit le début de la révolte du monde musulman contre la modernité , 2014 marque le début d'un nouveau Moyen-Age caractérisé par :

    I) L'enracinement de la révolte musulmane contre la modernité à travers l'extension des zones de non droit contrôlées de manière anarchique par des bandes se réclamant de l'islam : Syrie et Irak  par Daesh, Nigeria avec Boko Haram, Somalie avec les Schebab, Lybie en Cyrénaïque.

    2) Le début d'un phénomène semblable en Europe, au nom cette fois de la défense des ethnies russophones menacées par la modernité en Ukraine.

    3)L'invasion de l'Europe par une misère africaine qui va faire exploser les systèmes de protection sociale.

    Face à ces phénomènes les états contrôlent de moins en moins la situation. Ni Poutine ni Obama  ne sont en mesure d'imposer la paix en Ukraine face à des rebelles qui créent des réalités sur le terrain.

    Face à la révolte islamiste Américains et Européens évacuent l'Afghanistan et  se montrent incapables d'intervenir où que ce soit désormais, pas plus en Irak qu'en Lybie tandis qu'au Mali la France est désormais  seule.

    Face à l' invasion migratoire africaine et au nom des droits de l'homme, l'impuissance des états est tout aussi grande.

    Conclusion : Nous revivons la fin de l'Empire romain, la suite s'appelle le Moyen-Age.

     

  • Les nouveaux renégats barbaresques.

    imagesD77NWB7Q.jpgIls portaient les vieux noms de chez nous, ils s'appelaient Bertrand ou Thierry, ils étaient des nôtres  mais ils sont devenus des renégats de leur famille, de leur culture, de leur pays et ils ont rejoint les Barbaresques, ces pirates impitoyables de l'islam dont souvent les plus cruels étaient des chrétiens convertis.

    Rien de nouveau sous le soleil donc, l'histoire se répète et nos illusions sur le progrès nous rendent amers. Mais justement si le progrès n'est plus au rendez-vous n'est ce pas parce qu'il n'a été que matériel et que nous n'avons pas su lui donner un sens spirituel ?

    C'est peut-être ça  qui rend nos jeunes fous au point de devenir des fous de Dieu !

     

    Voir aussi Islam : ni diabolisation, ni angélisme cliquer sur http://le-vieux-templier.hautetfort.com

     

     

  • Ukraine : les milieux d'affaire plus réalistes que les politiques.

    images.jpgCe commentaire est basé sur l'analyse du professeur Anatol Lieven Professeur à l'école des affaires étrangères de l'université Georgetown au Qatar.

    S'exprimant à la BBC le professeur considère que l'UE a commis la même erreur que Poutine en Ukraine, à savoir la surestimation de son influence et de ses moyens d'action.

    Le résultat de cette double erreur est certes le quasi KO debout de l'économie russe, mais c'est aussi celui de l'Ukraine qui est au bord de la faillite.

    L'erreur de l'Union Européenne a été d'ignorer les liens économiques de l'Ukraine avec la Russie sans être préparée à les remplacer. En clair l'UE n'est pas prête à accueillir les milliers d'Ukrainiens qui circulent librement en Russie pour y trouver du travail, pas plus qu'elle n'est prête à ajouter à la Grèce un autre état en quasi faillite. Et cela à l'heure où en France comme en Grande Bretagne, se précisent les positions de blocage des processus commerciaux et financiers libéraux par la montée en puissance du FN et du UKIP.

    La partie nulle avec les Russes impose donc un compromis sur l'Ukraine. Pas plus que la Russie ne saurait rêver encore de ramener l'Ukraine dans son orbite, l'UE ne saurait non plus prétendre intégrer ce pays à l'Otan.

    De plus l'UE doit amener Kiev à respecter les droits des populations russophones, non pas parce que les Russes le demandent mais, comme le remarque le professeur Anatol Lieven, parce que l'Occident doit faire prévaloir ses valeurs à Kiev face à la montée en puissance des groupes néo-fascistes.

    Le temps des fanfaronnades et des illusions politiques est terminé, aussi bien pour Poutine que pour les vat-en guerre de l'Otan, le temps des dures réalités économiques commence.

  • Alsace : la contestation ne faiblit pas.

    cochon_bouclier.jpgPas de trêve des confiseurs pour les Alsaciens qui continuent de manifester leur opposition à la fusion de l'Alsace dans le n'importe quoi des délires technocratiques parisiens.

    Hier encore ils manifestaient à Colmar et hissaient le Rot un Wiss à Strasbourg. Et tout cela dans la bonne humeur en dansant devant la préfecture colmarienne.

    Au-delà de la contestation les échéances électorales qui se rapprochent devraient être l'occasion de démontrer la force tranquille du front uni des opposants à la fusion.

     

  • Désabonnez-moi d' I-télé s'il vous plait !

    images.jpgMonsieur mon fournisseur d'accès pourriez-vous s'il vous plait et sans modification tarifaire supprimer I télé du bouquet de chaînes télé que vous me fournissez sur le câble colmarien ?

    Je trouve scandaleux de devoir recevoir cette chaine qui ne respecte pas la liberté d'opinion dans ce pays et qui se soumet aux diktats de monsieur Mélenchon.

     Par ailleurs constatant l'inexistence électorale des amis de Monsieur Mélenchon je me pose des questions sur l'influence qu'ils exercent dans les médias depuis 1968. Depuis Krivine  et Geismar jusqu'à Mélenchon et Le Paon en passant par le trotzkiste  Jospin je constate qu'une secte politique qui ne représente qu'elle même jouit d'une influence démesurée et privilégiée dans le monde des médias.

    La seule manière de lutter contre la manipulation sectaire est donc de se désabonner des médias sous influence et de lutter contre la désinformation sur internet. Amis internautes relayez le message et merci d'avance !

  • Zemmour viré d'I télé : Vive Zemmour et mort aux cons de la télé de papa !

    images.jpgNos jeunes regardent de moins en moins la télé. Ils ont bien raison car trop de chaînes n'ont pas encore compris qu'il n'est plus possible de manipuler l'opinion et de lui faire prendre des vessies pour des lanternes.

    C'est particulièrement le cas d' I télé qui en virant Zemmour a démontré sa bêtise. En virant Zemmour non seulement elle le rend encore plus populaire mais elle pousse les  téléspectateurs à se détourner de cette chaîne parce qu'ils refusent d'être pris pour des imbéciles.

  • Vont-ils bientôt guillotiner Zemmour ?

    images.jpgEric Zemmour et moi avons un point commun : nous avons la satisfaction d'avoir raison avant tout le monde. Ensuite nous divergeons car il se sent français d'abord alors que je suis européen avant tout.

    Il reste que ce commentateur fait preuve d'une lucidité qui gêne beaucoup de monde, en particulier cette gauche aux abois qui fait prendre au peuple des vessies pour des lanternes.

    Eric Zemmour décrit la France telle qu'elle est, en particulier lorsqu'il dénonce la panne de l'intégration et la libanisation croissante de notre société. Là est son péché suprême aux yeux de notre gauche angélique qui refuse la réalité.

    Eric Zemmour n'est ni raciste ni islamophobe, il constate simplement que l'islam importe ses déchirements et ses problèmes sur notre sol avec le danger potentiel d'y voir s'installer les guerres religieuses qui le caractérisent. Il commet le crime de lucidité, il dit la vérité, il doit donc être guillotiné !

    Juste une remarque pour conclure. Que faut-il penser de ce ministre de l'intérieur qui appelle à manifester contre Eric Zemmour ? Ce genre de comportement n'est-il pas caractéristique d'un fauteur de troubles ?

    Mais il est vrai que dans notre France socialiste nombreux sont ceux qui veulent réintroduire la terreur et..la guillotine pour ceux qui ne pensent pas bien, c'est à dire comme eux !

  • Wohin mir Ihrer Ostpolitik Frau Kanzlerin ? Où mène votre politique à l'Est Mme la Chancelière ?

    250px-Coat_of_Arms_of_Germany_svg.pngDie Franzosen mögen Sie gern Frau Kanzlerin ! Nach einer Meinungsumfrage der IFOP 72% der Franzosen mögen Sie, und darunter sind 64 % für die Reformen die Sie befürworten. Sie sind der Boss in Europa und dies bringt eine gewisse Verantwortungspflicht mit sich. In der Ukrainefrage zum Beispiel. Wohin führt Ihrer Ostpolitik ?

    In diese Frage scheint  die Nato  total  machtlos und veraltet zu sein. Noch schlimmer vielleicht, spielt das Bundnis gegen die  echten Interessen des Kontinents. Auf langer Sich ist die Konfrontation mit Putin für die EU  schädlich. Im gegenteil, und  auf langer Sicht, hängt die Stabilität in Europa ab, von einer Neuorientirung der  Politik  der EU den Russen gegenüber.

     Sie  alleine im Europa  können eine Umgestaltung des Bundnis hervorbringnen, die  das Europa vom Atlantik zum Ural umfassen würde. Wenn Sie tatenlos bleiben gerät das ganze Kontinent aus dem Gleichgewicht.

     

    Les Français vous aiment bien Mme la Chancelière ! D'après un sondage d'opinion de l'Ifop, 72 % des Français vous aiment et parmi eux 64 % approuvent les réformes que vous préconisez. Vous êtes la patronne en Europe et cela va avec un certain devoir de responsabilité. Comme par exemple dans la question ukrainienne. Où mène votre politique à l'Est ?

    Sur cette question l'Otan semble complètement impuissante  et anachronique. Encore pire l'alliance joue contre les intérêts véritables du continent.A long terme la confrontation avec Poutine est nuisible à l'UE. Au contraire et à long terme la stabilité en Europe dépend d'une réorientation de la politique de l'UE envers les Russes.

    Vous seule en Europe pouvez  promouvoir une réforme de l'alliance qui couvrirait l'Europe de l'Atlantique à l'Oural. Si vous ne faites rien c'est l'ensemble du continent qui glissera dans l'instabilité.

  • Quand les Alsaciens mordent ils n'en démordent pas !

    sans-titre.pngDans notre région les manifestations contre la fusion ne cessent pas mais la colère froide des Alsaciens ne conduit à aucun débordement, à aucun dérapage.

    Mais attention il faut prendre au sérieux leur mouvement car les Alsaciens sont sérieux dans leurs revendications et ils ont de la suite dans les idées. Contrairement aux Bretons qui après avoir cuvé leurs violences et leurs alcools se couchent devant Paris...contrairement aux Corses qui appartiennent à l'axe mafieux Paris Ajaccio et qui font payer leurs bombes et leur n'importe quoi par ces cochons de payants appelés les pinzutti, les continentaux.

    Quand ils se fâchent les Alsaciens se fâchent pour de bon, et cela le petit caporal Valls ferait bien de le comprendre.  Les Alsaciens ont raison de ne rien casser et d'être patients car le temps travaille pour eux. Mais cela Valls ne l'a pas compris, il n' a même rien compris du tout, sinon il serait resté catalan au lieu d'être devenu français en se voulant  encore plus jacobin et centralisateur qu'un parisien. Dommage pour son ambition car bientôt à Paris la gauche sera balayée, tandis qu'en Catalogne précisément, s'affirmera le régionalisme européen de demain. Dommage pour Valls !  Imaginez quel avenir cet ambitieux aurait eu  à la tête du mouvement catalan et aux côtés d'Artur Mas !

  • Zemmour et Mélenchon les frères ennemis de la France qui s'en va..

    318454_XHEOJ4HMHCTTCMP25ROCAU7K5MWNH2_im_85294_les_jumeaux_weasley__n_2_H141332_L.jpgTouchez pas à mon Zemmour ai-je écrit sur ce blog car j'aime la lucidité sans concession de ce commentateur. Mais de là à suivre Zemmour dans sa vision passéiste et jacobine de la France...très peu pour moi.

     Même vision passéiste de la France chez Mélenchon qui poursuit le rêve  archaïque de recommencer cette révolution sanglante et inutile de 1789, date du début du déclin français.

    Les deux sont en fait des frères ennemis, mais bien représentatifs de cette France qui fantasme sur elle-même et refuse les réalités.

    Nos deux vieilles barbes analysent fort bien les effets de la mondialisation, mais Zemmour se tourne vers un passé qui ne reviendra jamais tandis que Mélenchon rêve pour l'avenir d'une révolution passée. Les deux n'aiment pas l'Europe qui est pourtant la dernière chance de notre continent pour exister encore. Les deux lui  préfèrent les utopies jacobines et révolutionnaires qui font tant de mal à ce pays.

    Heureusement il y a l'avenir en la personne de nos enfants qui, aux quatre coins du globe, travaillent pour leur avenir et celui du monde, sans plus se soucier d'une France qu'ils ne revoient qu'à Noël et qui n'est plus pour eux que le  patrimoine précieux d'un passé prestigieux certes, mais qui n'éclaire pas les chemins de l'avenir.