Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Et maintenant que la droite ose dire qu'elle est pour l'Alsace !

    images0XC52UC3.jpgDieu merci le PS alsacien est hors d'état de nuire et avec lui les ennemis de la différence alsacienne. Mais le triomphe de la droite dans notre région n'est pas une garantie absolue de son engagement dans le refus de la fusion et pour le maintien des spécificités alsaciennes.

    On imagine même que certains pourraient se prendre à rêver d'être le roi de cette Grande Région qui met l'Alsace au bord de la Seine; ce qui peut favoriser les carrières politiques d'élus tant soit peu carriéristes.

    Une clarification sur cette question devra intervenir avant les régionales de décembre. Mais d'ici là laissons les nouveaux élus souffler un peu. Saluons la victoire de la droite alsacienne !

  • Soirée électorale..et si nous parlions culture ?

     

     

     

    photo_urne_standard_100_BL.jpgIL est 20 heures 05 ce dimanche 29 mars et déjà je sais tout ce dont j'ai besoin de savoir pour analyser la situation électorale nationale. Pour ce qui est des résultats alsaciens qui m'intéressent beaucoup plus, j'attendrai de lire le journal demain. Je peux donc maintenant passer à quelque chose de plus intéressant, lire, écouter de la musique, me mesurer aux échecs avec mon ordinateur, piloter un Spitfire sur un simulateur ou tout simplement poster une note sur mon blog.

    C'est ce que j'ai choisi de faire pour partager avec les amis de ce blog le plaisir que j'ai pris en visitant l'exposition intitulée Analogies qui vous attend à la Bibliothèque des Dominicains de Colmar jusqu'au 30 mai.  Il s'agit d'œuvres graphiques de Georges Karleskind mettant en scène un dialogue entre livres anciens et œuvres contemporaines révélant de secrètes et subtiles correspondances.

    Je suis nul en art et je ne prétends pas être un critique  mais je suis enthousiasmé par cette exposition en quoi je vois la définition même de ce qu'est la culture, à savoir un jeu de sève montant des racines vers les feuilles tournées vers le vent de ce qui vient. La culture c'est à la fois l'enracinement dans le patrimoine et l'ouverture à la modernité. C'est cette vieille édition d'un livre relié intitulé Voyage au bout de la nuit à côté de graphismes modernes de New York la nuit. C'est un vieux grimoire de planches d'herboristerie présenté avec des graphismes contemporains représentant des feuilles d'herbe. Mais j'arrête car je ne sais pas exprimer ces choses-là. Si vous avez un peu de sensibilité ne manquez pas cette exposition ancrée dans nos fonds patrimoniaux locaux de Colmar, mais aussi de Bergheim. Ne manquez pas d'aller voir cette ce vieux papier froissé d'une haftarah tirée du fond de la synagogue de Bergheim et présenté à côté d'un tableau moderne. Et que dire pour finir de la photo de cette brique assyrienne qui inspire des graphismes contemporains impressionnants !

    Merci Georges Karleskind pour le plaisir de cette exposition et de votre engagement au service de la culture. Je rappelle que vous êtes membre de l'Association  des Amis de la Bibliothèque de la Ville de Colmar qui tient son Assemblée Générale le 31 mars 2015 à 18 heures au Pôle Média Culture. 

     

  • Quel avenir pour le mouvement alsacien à court et long terme ?

     

    images0XC52UC3.jpgLe premier tour des élections départementales montre que le score (entre 10 et 15%) des régionalistes " pur sucre" est un facteur non négligeable dans le jeu politique alsacien. Mais ce score est  insuffisant pour constituer une opposition crédible à la fusion. Le mouvement alsacien est désormais nécessairement ancré à droite où il n'est pas sans alliés potentiels.

    De nombreux élus de droite, de sensibilité UDI pour la plupart, sont opposés à la fusion. Les régionalistes qui, comme moi se sont abstenus au premier tour, faute de pouvoir voter pour une candidature ouverte du mouvement alsacien, ne doivent pas s'abstenir au second tour lorsqu'ils peuvent favoriser la victoire d'un candidat connu pour son opposition à la Grande Région.

    C'est le cas par exemple à Colmar. Dimanche prochain je voterai donc pour Eric Straumann et Brigitte Klinkert dont les positions sont claires sur la question.

    Un autre facteur de l'équation régionale est désormais l'irruption du FN dans la problématique alsacienne. A long terme il faudra  observer les positions particulières de chaque élu, y compris ceux du FN dont nombreux parmi eux ont une sensibilité alsacienne affirmée. L'exercice du pouvoir devrait leur apprendre la nécessité d'une réelle décentralisation régionaliste et, qui sait, les amener à faire évoluer les positions de la direction du Front National sur la question. Marine Le Pen est certes jacobine et parisienne, voire parisianiste , mais elle est intelligente et elle sait que seuls les imbéciles ne changent jamais d'opinion. A l'horizon de la présidentielle (et si Bruno Lemaire n'est pas candidat) elle pourrait aussi devenir un possible choix pour les régionalistes si elle sait comprendre la revendication populaire alsacienne.

     

     

  • Hollande complice du chantage grec

     

    caricature_francois_hollande_by_cyrielkiller-d4psysm1 - Copie.jpgNe vous y fiez pas, il a l'air d'un benêt mais c'est un escroc. Elu en racontant n'importe quoi, il gouverne n'importe comment,  mais avec assurance. En fait  il est complice des maîtres chanteurs grecs qui viennent encore de repartir de Bruxelles avec la caisse. Ils ont reçu deux milliards de crédits supplémentaires, dits "humanitaires", avec lesquels ils continueront de faire n'importe quoi.

    Tsipras et Varoufakis font chanter l'Europe en menaçant de tout faire sauter s'ils n'obtiennent pas de nouveaux crédits, et ils ont trouvé un complice en Hollande qui fait discrètement chanter l'Allemagne avec les mêmes arguments.

    La très raisonnable Angela commence à prendre peur des conséquences des politiques de chantage menées par les Grecs et les Français, mais son alternative serait de reconstituer la zone mark avec les gens sérieux; ce  que pour l'instant elle refuse, mais pour combien de temps ?

    Car les européens sérieux sont avec elle, en particulier les Espagnols  et les Portugais qui ont fait de gros efforts d'assainissement de leurs économies. Ils sont scandalisés de l'attitude du faux couple franco allemand à leur égard. La crise de la zone euro continue donc et elle devient de plus en plus politique.

    Quant à Hollande.... après lui le déluge, mais en attendant il s'accroche et  je parie qu'il continuera de sourire  dimanche soir après la raclée électorale qui s'annonce.

  • la France pays de merde ?

    photo_urne_standard_100_BL.jpgLorsque Zlatan Ibrahimovic le fouteux friqué crache sur la France qui le nourrit si bien, l'indignation est unanime. Pourtant il y a dans le mépris du fouteux un fond de vérité, à savoir que la France déçoit profondément ceux qui tant bien que mal, de plus en plus mal désormais, vivent sur son sol.

    La France n'est heureusement pas un pays de merde, pas encore,  mais en bien des domaines elle est une imposture. Cela en particulier s'agissant de l'exercice de la démocratie. J'en veux pour preuve l'interdiction de signer une pétition pour un référendum sur le refus de la disparition de l'Alsace dans le super Gau Grand Est. ( DNA  du 20 mars 2015 article intitulé "Alsace retrouve ta voix" )

    En attendant que l'Alsace retrouve sa voix, pour ma part je refuse de donner la mienne en participant à la mascarade des élections départementales. Si vous aimez votre région et votre département restez chez vous, ne cautionnez pas une imposture par votre vote !

  • Départementales : tous contre la fusion mais incapables de dire oui à l'Alsace ensemble !

    images0XC52UC3.jpg"Le débat tourne  à la table ronde " titre des DNA du 18  03 2015  au sujet de la rencontre électorale organisée à Colmar ouest. Ce qui est plutôt positif et donne une bonne opinion de candidats responsables sachant respecter les autres.

     Mais alors pourquoi n'a-t-il pas été possible de présenter partout des candidatures interpartisanes portant le label Alsace ?  Si une telle unanimité règne pour rejeter l'Anschluss de l'Alsace imposée par Paris, cela aurait dû se traduire au plan de ces élections départementales.

    Le mouvement protestataire continue et continuera, mais une belle occasion a été ratée de le traduire au plan électoral et politique. Pour ma part malgré ma sympathie pour l'action d'Eric Straumann et de Brigitte Klinkert en faveur du Conseil Régional,  je n'irai pas voter pour eux et resterai chez moi dimanche prochain.

     Et cela parce qu'au délà des positions personnelles des candidats, le jeu des partis fausse le débat en interdisant une action inter partisane pour l'Alsace. Les grands vainqueurs dimanche seront l'abstention et le FN, c'est à dire une défaite de la démocratie et un recul pour l'Alsace, car le FN est le pire des partis parisiens et jacobins.

  • Comme les djihadistes Freyburger s'attaque au patrimoine culturel alsacien

    images0XC52UC3.jpgEn arrachant le crucifix du Conseil Général du Haut Rhin le socialiste Pierre Freyburger a agi comme les djihadistes qui détruisent le patrimoine culturel non islamique en Syrie et en Irak.

    Sa provocation frise la bêtise à moins qu'elle ne soit un petit calcul politicien destiné à lui valoir les voix des musulmans, en ce temps de vaches maigres électorales pour le parti socialiste ?

    Si tel est le cas il devrait comprendre que les fanatiques n'ont rien à cirer de la laïcité et des simagrées de la gauche envers les  musulmans. En Alsace le Concordat a assuré la paix religieuse avec succès et il fait partie de notre patrimoine. Gardons-le et défendons-le si nous ne voulons pas de nouveau connaitre les guerres de religion dans notre pays !

    Ces guerres de religion moyen orientales se rapprochent de nous et nous concernent déjà.J'en veux pour preuve l'admirable messe des chrétiens d'orient, en arabe et araméen, à laquelle j'ai assisté ce dimanche à la cathédrale de Colmar. Lorsque Pierre Freyburger arrache le crucifix du Conseil Général, non seulement il agit comme un imbécile, mais il insulte également ces chrétiens d'orient qui de plus en plus nombreux trouvent refuge dans notre région profondément marquée par les valeurs chrétiennes de l'accueil et de la tolérance. On peut compter sur eux pour remettre le crucifix à sa place.

     Voir aussi la note Solidarité avec les chrétiens du Moyen-Orient à Colmar sur

        http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

  • Hold up à la Grecque !

    sans-titre (4).pngC'est l'affolement total à Bruxelles comme à Paris ou à Berlin. Nos dirigeants sont soumis à un chantage brutal par le gentil et souriant Varoufakis qui ne cesse d'affirmer son amour pour l'Europe.

    Sauf que pour lui l'Europe est surtout l'inépuisable vache à lait, y compris en ce temps de ...vaches maigres. L'Europe paie..ou  je fais sauter la banque  !. Tel est le chantage de Varoufakis.

    Pas chiche ! devraient répondre les responsables européens. Une sortie de la Grèce de la zone euro obligerait au contraire l'Union Européenne à une refondation bien nécessaire. Quant à la Grèce elle serait elle aussi obligée de se réformer, comme par exemple en faisant  payer des impôts à ses riches armateurs ou  à la très riche église orthodoxe.

  • Valls le "crétin" de Catalogne et le FN.

    sans-titre.pngJe ne me permettrais pas de traiter Manuel Valls de crétin étant profondément respectueux de tout être humain, imbéciles compris. Le terme crétin a été utilisé par le philosophe Michel Onfray pour qualifier le comportement hystérique de Manuel Valls au sujet du FN. Pour ma part je me serais contenté de titrer cette note "la fausse angoisse du petit marquis de Catalogne", mais puisque notre philosophe a utilisé le mot crétin gardons-le!

    Il faut être crétin en effet pour faire autant de publicité au FN qui n'en demande pas tant. Marine Le Pen n'a qu'à se taire pour éviter les fausses notes et laisser mûrir la récolte électorale qu'elle engrangera aux prochaines élections départementales.

    Quant au petit marquis venu de Catalogne il a vraiment rien compris car s'il avait été intelligent il aurait fait carrière politique en Catalogne où ses talents de comédien auraient fait merveille au service d'une cause d'avenir, à savoir celle du régionalisme.

    En choisissant la gauche jacobine française et ses vieilles lunes, il a fait le choix du passé, et celui d'être prochainement remisé dans la naphtaline politique pour être soigneusement rangé dans le placard.

  • 8 mars : journée de la femme selon Boko Harram

    images1UB0991P.jpg8 mars journée de la femme. C'est la date choisie par Aboubakar Shekau, l'émir de Boko Harram, pour annoncer son affiliation à l'Etat islamique.

    Désolé pour la photo mais nous sommes en guerre et il serait temps que nous en tirions les conséquences.

     

    sur le sujet lire Islam et nazisme sur http://le-vieux-templier.hautetfort.com/