Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Aux armes camarades allemands ! Zur Waffen deutsche Kameraden !

     

    les-enfants-de-la-rc3a9sistance-dugomier-ers-faites-confiance-au-soldat-allemand.jpgLes réfugiés de la seconde guerre mondiale ne sont pas ceux de 2015, mais la comparaison entretient la mauvaise conscience historique de nos voisins.  Angela Merkel se croit obligée de prendre en charge les populations abandonnées qui affluent en Allemagne.  Peut-être espère-t-elle compenser ainsi le déclin démographique de la population allemande.

    Die Flüchtlinge des zweiten Weltkrieges sind nicht diejenigen von 2015, aber  auf dem schlechten historischen Gewissen unserer Nachbarn wirkt der Vergleich. Angela Merkel fühlt sich verpflichtet, die verlassene Bevölkerung die nach Deutschland drängt, aufzunehmen. Vielleicht hofft sie dass die Ankömmlingen, die demographische Abnahme der deutschen Bevolkerung ausgleichen werden.

    Cette attitude est une réponse moralement juste mais illusoire politiquement  parce que cette crise est en fait une invasion. Cette invasion  va  devenir bientôt ingérable sans une intervention  militaire musclée à sa source au Moyen Orient et en Lybie. Mais l'Allemagne pacifiste y est elle prête ?

    Diese Haltung ist moralisch recht, aber politisch illusorisch,  weil  tatsächlich ist diese Krise  eine moderne Völkerwanderung. Ohne eine starkes militarisches Eingreifen an der Quelle dieser Völkerwanderung, wird sie bald unregierbar werden. Ist aber das friedliche Deutschland dazu bereit ?

     Il faut bien sûr accueillir les réfugiés de  la guerre du Moyen-Orient, les enfants et les femmes d'abord,  mais il faudra aussi tôt ou tard et très vite, faire des jeunes réfugiés des combattants, combattre avec eux le nazisme islamique  en méditerranée et les aider à reconstruire le Moyen Orient.

    Natürlich muss man die Flüchtlinge, die den Krieg im Nahen Osten fliehen, aufnehmen. Zu erst die Kinder und die Frauen, aber früher oder später muss man auch die Männer als Kämpfer ausbilden, und mit ihnen den islamischen Nazismus im Mittelmeeraum bekämpfen und bei der Wiederaufbau im Nahen Osten, mithelfen.

    Le pacifisme c'est la mort de la culture européenne et la victoire de l'obscurantisme. Aux armes camarades allemands !  Ou bien sommes nous déjà morts ? L'Europe décadente sort elle de l'Histoire ?

    Der Pazifismus heisst der Tod der euröpeischen Kultur und der Sieg des Obskurantismus. Zur Waffen deutsche Kameraden ! Oder sind wir schon tod ? Gerät das dekadente Europa aus der Weltgeschichte  ? 

    .

  • Merkel traitresse ? Merkel volksverräterin ?

    250px-Coat_of_Arms_of_Germany_svg.pngDen Flüchlingen derer Haltung wegen, wurde Angela Merkel in Heidenau schlecht empfungen. In der Menge konnte man Plakate sehen wo man "Volksverräterin" lies.

    Kommentar :Moralisch gesehen hat  Angela Merkel  die  rechte Antwort  gegeben. Aber was nun ?  Jetzt erwartet das deutsche Volk, eine starke politische Antwort. Die anderen Völker Europas auch.

     

    A cause de sa position envers les réfugiés Angela Merkel a été mal reçue à Heidenau .Dans la foule on pouvait voir des pancartes où l'on lisait la mention "traitresse au peuple ".

    Commentaire : Angela Merkel a donné une réponse moralement juste mais le peuple allemand attend maintenant une réponse politique forte, les autres peuples d'Europe aussi.  

  • Surtout pas d'amalgame Cazeneuve n'est pas débile !

    sans-titre.pngIl était fiché et a failli faire un massacre dans un TGV, mais la première parole de notre ministre de l'intérieur a propos de ce marocain barbu en djelabah  a été  "Surtout pas d'amalgame !" Débile !

    Mais n'allez pas croire chers lecteurs....  non  surtout pas d'amalgame ! Nos dirigeants ont peut-être l'air débile mais ils ne le sont pas ! Ils sont au contraire experts en désinformation, mais à force de ne pas vouloir appeler un chat un chat leur parole devient inaudible.

  • Réfugiés et retraités vers la faillite assurée.

    images.jpgC'est la rentrée et notre président nous a parlé dans les gazettes  ....et tout le monde s'en fout car tout le monde a compris qu'il ne contrôle plus rien.

    Les "migrants", "clandestins" et autres "illégaux" débarquent de partout pour être parqués dans des containers ou relâchés dans le paysage, mais là-dessus silence pudique du président. Quant aux gazettes elles ne semblent se soucier que des malchanceux  morts aux périls de la mer, mais absolument pas des conséquences politiques prévisibles de l'invasion humanitaire.

    Et pendant ce temps  les vieux blancs jouissent pleinement de la vie car après eux le déluge. Là-dessus les gazettes évoquent parfois la bombe à retardement pour les finances publiques . Peu importe qu'ils soient en bonne santé ou atteints de démence sénile, globalement les vieux ( j'en suis un ) représentent une charge de plus en plus lourde pour les actifs.

    Et ce n'est pas la croissance qui va nous sauver car vous aurez beau prendre le problème comme vous voulez  l'équation  immigration + exploitation+ mondialisme  égalent développement et progrès est  fausse. Les nouveaux arrivés n'alimentent plus que faiblement la croissance et ils sont surtout des charges qui s'accumulent à celles suscitées par  les retraités. Les "migrants"  ( ou plutôt les envahisseurs ) ne vont pas payer les retraites, ou très peu, mais faire exploser la dette. La situation à la grecque n'est que le début de ce qui nous attend, y compris en Allemagne où le calcul de l'accueil massif est faux.

    Contrairement aux Grecs et autres alter mondialistes  nos voisins allemands sont acquis au modèle totalement obsolète de développement  basé sur la libre circulation des biens et des personnes. Ils accueillent massivement les réfugiés dans le but de compenser leur déficit démographique. De ce  point de vue  ils mettent au travail relativement mieux que nous les réfugiés de la misère. Le problème est que ce modèle est à bout de souffle même en Allemagne. Le modèle de croissance contemporain est condamné car ses bases sont celles du 20è siècle; c'est à dire produire toujours plus de biens ( trop souvent inutiles) au prix du gaspillage de l'énergie disponible et de l'exploitation  des plus faibles. Même  en Allemagne, surtout en Allemagne, le poids des vieux devient ingérable et ce n'est pas demain la veille que les nouveaux venus vont s'intégrer dans un système vermoulu qu'ils sont en train de faire exploser.

     Faute de songer sérieusement à la décroissance et à ce qu'elle implique, la poursuite de l'accueil de la misère pour payer les retraites est la pire des solutions . Réfugiés et retraités après vous le déluge !

    Sur le même sujet La décroissance, l'Etat Islamique ou/et le Peuple de Dieu cliquer sur http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

     

  • Vous avez dit peuple corse ?

    100px-Coat_of_Arms_of_Corsica_svg.pngLa Corse reste la Corse.  Hollande et Valls n'ont pas osé la noyer dans une super région que l'on aurait pu appeler Région Méditerranée par exemple.. Les Corses gardent donc leur Assemblée Territoriale et toutes les différences qu'ils ont acquises et défendues au cours du temps.

    Ils aimeraient même que soit reconnue la notion de "Peuple Corse"  les effrontés ! Oh yé s'exclament nos braves Alsaciens  stupéfaits de tant d'audace, eux qui n'ont même plus le droit à leur nom !

    Les effrontés ai-je dit mais le petit coq venu d'outre pyrénées veille à la République. Il a déclaré qu'il n'y a pas de peuple corse. J'ajoute qu'il n'y a pas non plus de peuple alsacien ou breton. Mais pas plus non plus qu'il n'y a de peuple français, ce salmigondis de tout et de n'importe quoi. Quant à la République une et indivisible que le coq catalan prétend défendre, elle n'est elle aussi qu'une fiction. Mais une fiction qui nourrit bien la bande des coquins et des copains parisiens qui constitue notre classe politique. ....

     

  • Au secours Hollande veut baisser les impôts !

    caricature_francois_hollande_by_cyrielkiller-d4psysm1 - Copie.jpgAu secours il veut baisser les impôts et il ne ment peut-être même pas ...sauf que Paris se défausse des problèmes et des factures sur les collectivités locales qui n'en peuvent plus et sont contraintes d'augmenter les impôts locaux.

    A Paris le président cause et fait des promesses...... payées par les collectivités locales. C'est la décentralisation à la française....

  • Archaisme français et langues régionales.

    imagesI6626VOB.jpgL'archaïsme français est particulièrement marqué à gauche, mais pas seulement. J'en veux pour preuve le refus des divers majorités de droite ou de gauche à ratifier la charte européenne des langues régionales ou minoritaires signée pourtant par notre pays en ....1999 !

    Un projet de loi constitutionnelle serait en préparation sur le sujet en  cette année  ...2015. Un projet de loi constitutionnelle...rien que ça ! Cela en dit long sur l'archaïsme jacobin de ce pays qui a peur de ses langues régionales. Celles-ci  menaceraient l'unité de la nation !En fait elles sont moribondes et les protéger par la loi est inutile dès lors qu'elles ne sont plus transmises dans les familles.

    De quoi sourire un peu tristement  à l'heure même où c'est le français qui est en train de devenir une langue régionale à l'échelle mondiale

  • Débâcle socialiste et écotaxe.

    sans-titre (9).pngJ'ai tout raté mais je signe et je persiste. Ainsi peut-on définir l'attitude du gouvernement socialiste sur tous les sujets  : chômage, politique extérieure, écotaxe...j'en passe et des meilleurs.

    Conscient de la débâcle et ne voulant pas porter le chapeau, le ministre du travail, François Rebsamen a préféré démissionner et prendre sa retraite à la mairie de Dijon.

    Rien de tout cela avec notre président toujours ravi et content...il parait même que nous aurions fait une affaire avec les Mistral car nos amis arabes seraient prêts à nous les racheter !!!

    Quant au coq jacobin catalan il  s'oppose à toute régionalisation de l'écotaxe. Politiquement c'est bien joué car en Bretagne la concurrence des transporteurs étrangers n'existe pas et les Bonnets rouges n'en veulent donc  pas. Valls divise ainsi les régionalistes ...au détriment d'une politique équitable de la concurrence des transporteurs. Dans une région frontalière comme l'Alsace, cette taxe a un sens en effet. Elle permettrait de réduire les détours de trafic venant d'Allemagne qui pèsent sur nos infrastructures routières.

    Mais de cela le coq catalan n'en a cure. Après lui ...le déluge.

  • Les Fédérés veulent donner du sens à nos régions.

    carte-france-region.gifBien malin celui qui pourrait prédire la carte définitive des régions mais il n'est pas besoin d'être prophète pour constater  la montée en puissance, partout en Europe, des mouvements qui remettent en question le centralisme.

    En France l'ultime mouture des régions est une fois de plus venue de Paris, de manière autoritaire et dans le plus parfait mépris des élus locaux et des populations locales. Cette réforme sera sans doute remise en cause elle aussi, d'une manière ou d'une autre, mais là n'est pas l'essentiel. Peu importe ce que sera l'Alsace demain, l'important est que, même au sein d'une nième grande région concoctée à Paris, elle puisse s'opposer efficacement au centralisme et faire avancer ses projets de développement économiques et culturels.

    L'important n'est pas tant la définition de la région mais le contenu des pouvoirs locaux et régionaux. Ceux-ci doivent être l'expression des besoins des locaux et à leur service, et non l'inverse comme dans le système jacobin actuel qui considère les locaux surtout comme taillables et exploitables à merci. Les décisions doivent partir de la base vers le sommet suivant le principe de subsidiarité, et non tomber du ciel parisien.

    C'est ce genre de réflexion qui a amené l'Alsacien Paul Mumbach et le Franc-Comtois  Jean-Philippe Allenbach a créer le mouvement " Les Fédérés" dont l'objectif est une décentralisation forte dans des régions cohérentes.

    Pour les Fédérés il s'agit de réunir, région par région, et au-delà des étiquettes politiques, tous ceux qui souhaitent une nouvelle organisation de l'Etat dans des régions aux compétences élargies.

    Tel est bien l'enjeu en effet. Il ne sert de rien de créer de Grandes régions si leurs compétences sont quasi nulles, et si seuls les bureaux parisiens et le ministère des Finances restent les maîtres du jeu.

    Les prochaines élections régionales devraient être pour les Fédérés l'occasion de parler enfin du vrai sujet. Mais de quoi s'agit-il ?  De retrouver l'esprit de la révolution française. Faut-il rappeler à ce sujet que la fête de la Révolution  est  la fête de la Fédération ? Celle-ci fut l'occasion d'une manifestation révolutionnaire grandiose le 14 juillet 1790, puis les jacobins et les parisiens imposèrent ensuite leur sanglant délire centraliste et nationaliste. Nous en payons encore le prix dans les retards structurels qui ralentissent l'adaptation de la France au monde d'aujourd'hui.

  • La bonne attitude d'un député allemand cohérent avec ses idées

    obj05975.jpgMartin Patzelt, un député allemand catholique a pris chez lui deux réfugiés érythréens catholiques et les a mis au travail. Il donne ainsi la bonne réponse morale et politique à la crise des migrants.

    Mais en agissant ainsi il pose aussi les limites à l'accueil car qui ne peut travailler et ne partage pas les valeurs de la société d'accueil doit être renvoyé chez lui.

    Exemplaire en la matière l'Allemagne n'accorde pas l'asile politique aux migrants venus de l'est où leurs vies ne sont pas en danger. Telle est la problématique : redonner son sens biblique et chrétien au droit d'asile en ne permettant pas qu'il soit détourné par une nuée de sauterelles destructrices venues du désert  

    L'afflux de migrants ne fait que commencer , il serait temps de réagir de manière réaliste en organisant le tri des réfugiés au départ et en s'attaquant aux trafiquants d'esclaves. Se contenter de recueillir les naufragés sans blocus naval de la Lybie  et des côtes turques ne peut que provoquer la réaction hostile des populations européennes de souche. Celles-ci sont de moins en moins catholiques et de moins en moins charitables, Martin Patzelt est une exception qu'il faut saluer. Il reste qu'il fait l'objet de menaces de mort. Se contenter de condamner moralement  les extrémistes qui les profèrent  sans traiter le problème à la racine est également une attitude irresponsable et condamnable.

     

    Sur le sujet lire Le catholicisme et la crise migratoire  sur http://le-vieux-templier.hautetfort.com