Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Vers le condominium mondial des pétroliers russes et américains ?

    112866912.jpgLes USA contre  la Russie ? Cette idée appartient au passé. Avec la nomination du patron d'Exxon à la tête de la diplomatie américaine Trump envoie un signal clair aux Russes, à savoir que les pétroliers russes et américains ont des intérêts communs face à l'OPEP et à la boulimie énergétique chinoise.

    L'alliance avec l'UE à travers l'Otan a définitivement perdu de son intérêt aux yeux des USA. Les Européens feraient bien d'en tirer les conséquences stratégiques, mais ensemble, et non chacun séparément, faute de quoi leur déchéance collective est programmée.

  • Jésus ? migrant ou terroriste ?

    christ01.jpgSelon le pape nous devons aimer les migrants car Jésus en était un selon lui.

    Est-ce exact ? Oui car la famille de Jésus fuyait la persécution lorsqu'il naquit. Mais le pape devrait ajouter que très vite il fut de retour chez lui et que donc tous les migrants devraient faire de même dès que possible.

    N'oublions pas non plus que Jésus fut un subversif très politisé qui échoua dans son objectif qui était la réforme d'Israël. Jésus inspire la théologie de la libération en Amérique du sud, il était  une sorte de terroriste en somme. Mais trop inefficace ou hésitant, ce qui aurait amené Juda qui était un sicaire ( un révolté armé) à se détacher de lui à et à le trahir par déception.

    Conclusion : accueillons les migrants certes, mais pour les aider à retourner chez eux avant de découvrir qu'ils sont des terroristes ou qu'ils ne le deviennent.

    On aimerait que le pape dise toute l'histoire quand il parle de Jésus. Ou alors ce latino est-il un adepte secret de la théologie de la libération ?

     

     

     

     

  • Noël sous tension au Vatican.

    vatican.gifLa paix du Christ ne règne pas au Vatican où le pape en appelle à l'obéissance inconditionnelle de ses cardinaux. Ira-t-il jusqu'à leur rappeler qu'il est infaillible lorsque il est inspiré par l'Esprit Saint ? Ce serait ridicule mais pas impossible.

    Ce Noël 2016 est très politique au Vatican, il reste religieux pour les caméras de télévision mais pour ceux qui croient encore à l'Eglise avec un grand E la situation est désespérante.

    La vérité est que, comme d'autres institutions l'archaïque institution du Vatican  ( ne pas confondre avec l'Eglise ) atteint ses limites et est  irréformable.

    François fait ce qu'il peut mais il est pris au double piège d'un système centralisateur et d'une pensée dogmatique. Il n'est d'ailleurs pas innocent car il ne voit pas, ou ne  veut pas voir, que la réforme de l'institution passe par la remise en cause de son propre statut. Il n'est qu'un évêque parmi d'autres faut-il le rappeler ? Primus inter pares.

     S'il le rappelait à la chrétienté face à la Curie, il aurait toute l'Eglise derrière lui et le petit Jésus pousserait des cris de joie dans sa crèche. Mais ceci est une autre histoire de Noël.

     En attendant que l'Esprit illumine le Saint Père je lui adresse toute ma compassion ( il en a bien besoin), et je souhaite un joyeux  Noël aux nombreux amis qui me font l'honneur de suivre ce blog.   Pour en savoir plus sur le sujet je leur  suggère de cliquer sur le lien suivant.  

    Cette église cathodique pas du tout catholique

  • Sachez distinguer la Russie des USA !

    140.jpgAux Etats Unis l'argent prend le pouvoir, en Russie le pouvoir prend l'argent.

  • Hat Frau Merkel die Lektion verstanden ? Madame Merkel a-t-elle compris la leçon ?

    250px-Coat_of_Arms_of_Germany_svg.pngNach dem letzten islamischen Anschlag in Berlin hat vielleicht die Frau Merkel verstanden dass die islamische Gefahr kein Mythos ist, vielleicht...Wenn nicht, und wenn sie mit ihrer Migrationspolitik weiter macht, ist diese Frau auch eine Gefahr für Deutschland und ganz Europa.

    Après le dernier attentat islamiste à Berlin Madame Merkel a peut-être compris que le danger islamique n'est pas un mythe, peut-être....Si ce  n'est pas le cas, et si elle continue avec sa politique migratoire, cette femme est également un danger pour l'Allemagne et pour toute l'Europe.

  • Faut-il désespérer des régionalistes alsaciens ?

    images0XC52UC3.jpgPartout en Europe les régionalistes ont le vent en poupe. Il pourrait en être de même en Alsace si les régionalistes alsaciens se montraient raisonnables au-delà des a priori  d'un autre âge qui les divisent encore. Unis au service de la démocratie de proximité contre la dictature soft du jacobinisme de droite ou de gauche ils deviendraient les maitres du jeu.

    Unser Land et Alsace d'abord doivent impérativement trouver un accord pour présenter des candidats communs aux prochaines législatives si les régionalistes veulent créer la surprise à laquelle ils peuvent prétendre raisonnablement s'ils sont unis.

    Pour cela il leur faut comprendre que les notions de droite et de gauche sont artificielles comme le montrent les querelles au sein des partis nationaux. En outre les marqueurs identitaires et écologiques font partie de l'offre globale des partis et ne doivent pas masquer le vrai marqueur, commun à tous le régionalistes, à savoir que le régionalisme c'est d'abord le choix de la démocratie locale proche des citoyens. C'est un choix  qui ne concède à l'état central que les prérogatives régaliennes de la justice, de la défense et du maintien de l'ordre intérieur.

    Sur cette base les régionalistes alsaciens devraient être capables de présenter des candidatures  communes en offrant une alternative crédible aux Républicains et à la gauche. Faute de quoi les électeurs se tourneront massivement vers le FN, la pire des choix pour notre région.

    Les régionalistes alsaciens sauront il faire preuve de maturité politique ou faut-il désespérer d'eux ?

  • Alep : l'erreur, l'horreur et l'intox !

    imagesQJ2USO4K.jpg

     Voici les principaux responsables français du désastre humanitaire et politique d'Alep.

    Sarkozy, Juppé, Fabius et Hollande : partant d'une analyse erronée de la situation en Syrie, pendant 5 ans ils nous ont vendu le mensonge d'une rebellion qui ne représentait personne avec l'aide d'humanitaires complices.

    Ils sont indirectement responsables du désastre humanitaire à Alep par leur exigence du départ du président Assad comme préalable à toute négociation de paix. Si Obama avait suivi notre petit gros pressé de jouer les gros bras en Syrie, nous serions aujourd'hui opposés aux Russes et aux Iraniens dans une situation imprévisible.

     Alep a été  reconquise par les forces du régime mais la bataille de l'intox continue. BFM TV appelle "hommes armés " et non rebelles, les terroristes qui font brûler les bus devant évacuer les civils.

    Depuis cinq ans nos médias ont menti sur la réalité syrienne et nous payons l'incompétence politique de nos dirigeants par une ultime humiliation infligée à l'ONU à la France par Poutine. Il est temps de changer nos dirigeants et notre politique envers le monde arabo musulman.

    Ce monde n'offre que le choix entre les dictatures "normales" et les dictatures religieuses et obscurantistes. La sagesse consiste à s'en protéger, y  compris en prenant quelques leçons de Realpolitik  auprès de Poutine.

  • Le pape ferait mieux de s'occuper des affaires sales du Vatican !

    Lorsqu'il félicite Anne Hidalgo, maire de Paris, pour son accueil des réfugiés, le pape se mêle de ce qui ne le regarde pas. Son rôle consiste à dénoncer  urbi et orbi les maux de ce monde, il n'est pas de soutenir la politique très contestable de la gauche parisienne en matière d'accueil des migrants.

    Tout le monde est d'accord avec lui pour que les réfugiés des pays en guerre soient accueillis, sous réserve qu'il s'agisse d'un accueil temporaire assorti d'une aide au retour et à la reconstruction du pays d'origine.

    Or ce n'est pas sa politique, le pape François prône l'accueil de toute la misère du monde en Europe...et il lui est indifférent  que l'Europe submergée importe la guerre civile musulmane sur son sol ! François le gauchiste n'en a cure, comme Saint Augustin face aux Goths, il proclame lui aussi " Passons aux barbares !"

    Une fois de plus Rome prétend imposer ses vues à la France. Le pape oublie simplement qu'il existe une  tradition catholique propre à la France et une communauté catholique française qui n'a jamais pris ses ordres à l'étranger.

    Mieux vaut que la latino François l'apprenne au plus vite et applique son gauchisme à la Guevara à la réforme de l'église romaine qui en a tellement besoin !

     

    Voir sur le sujet Mission du Gallicanisme http://le-vieux-templier.hautetfort.com/slide_6.jpg

  • ND des landes : un bombe à retardement.

    sans-titre.png En renonçant à user de la force à ND des landes, Bernard Cazeneuve est habile. D'une part il évite de diviser un peu plus une gauche déchirée, mais surtout il place une bombe à retardement au cœur de la campagne de François Fillon.

    Sur la question François Fillon est déjà piégé. En effet s'il entend restaurer l'autorité de l'état ce n'est pas à ND des landes qu'il doit le faire, et cela non seulement à cause des risques qu'implique une évacuation par la force, mais surtout en terme d'image politique.

    Si François Fillon s'acharne dans un projet dénué de sens, il apparaitra lui aussi comme un  dirigeant englué dans les conceptions du 20 è siècle et soumis au pouvoir des lobbies, en l'occurrence celui des grands groupes du BTP, sans oublier les lobbies locaux nantais. La présence à ses côtés de Bruno Retailleau est ce qui peut lui arriver de pire s'il ne se montre pas capable de dire non à ses amis.

    Marine Le Pen a déjà compris le danger et, selon mes dernières informations, le FN renoncerait au projet de ND des landes au profit d'un réaménagement de l'aéroport actuel de Château Bougon. Imaginez au second tour les zadistes et les associations environnementales  votant et faisant voter massivement pour Marine Le Pen ? En la matière il n'y a pas de petits profits, et François Fillon ferait bien d'y réfléchir à deux fois avant de s'embourber dans la zone humide.

    Pour ma part s'il devait maintenir le projet je voterais pour Marine Le Pen sans hésiter car, si son choix devait être confirmé, il serait celui d'une responsable politique ayant compris les nouvelles conditions du développement économique et humain..

  • Présidentielles : après la candidature du Christ voici celle de Marie.

    140.jpgAprès la candidature du Christ cosmique Sylvain Durif voici celle de Marie, alias Alliot.

    Quant à la virginité politique de la dite candidate, doux Jésus permettez-moi d'en douter. Que vient elle faire dans cette galère ? Dieu seul le sait, mais les voies du Seigneur sont insondables dit-on.