Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Colmar : le feuilleton de la prison (suite)

colmar2.gif

Les riverains n'apprécient pas le choix de l'emplacement de cette maison d'arrêt juste en lisière du quartier résidentiel. Une association de défense de l'environnement est en voie de constitution. Il est incompréhensible en effet qu'une prison ne soit pas construite le plus loin possible des habitations et cela pour cause de pollution.

Quid des nuisances sonores pour les riverains ? Quid de la pollution lumineuse la nuit du fait des projecteurs puissants éclairant l'enceinte carcérale ? Quid du trafic provoqué par les livraisons d'approvisionnent de la prison et par les allées et venues des détenus entre le palais de justice et leurs cellules ? La route de Rouffach est déjà congestionnée et dangereuse au niveau de l'accès au " Grand Frais",  qu'en sera-t-il  avec l'accès à la nouvelle prison?

Le point après l'adoption du PLU ( voir DNA du 28  03 2017 )

Gilbert Meyer  a précisé s'agissant de la future maison d'arrêt :

 "Le jour où l'Etat aura défini le projet nous serons obligés de revenir sur la procédure l'essentiel étant que Colmar  soit retenue...on débattra alors de la situation géographique"

L'association en cours de création devra  partir de cette déclaration pour travailler efficacement, elle aura pour objectif à la fois de travailler en commission avec la municipalité pour réussir au mieux le projet mais sans exclure de faire étudier le dossier par un expert immobilier conseil indépendant. Il s'agit d'une question concrète,  les égos et la politique n'ont rien à voir avec le sujet.

Commentaires

  • Entièrement d'accord sur les nuisances à plusieurs titres, pas de voisinage soit-disant à des centaines de mètres, mais de qui se moque t-on ?
    OK pour une nouvelle maison d'arrêt mais que pourrait dire Monsieur le Maire aux propriétaires de pavillons au sein du quartier Maraichers qui ont payé une petite fortune l'acquisition du terrain ?
    C'est vraiment du grand n'importe quoi et proprement scandaleux !!

  • Gilbert Meyer, à embourgeoise la ville de Colmar depuis 20 ans, et maintenant acculé par la surpopulation de la maison d arrêt veut profiter des aides de l état.
    Mais à quel prix ?
    Des riverains qui ont payé une fortune leur terrain, des villages limitrophes en plein vignoble,
    Ou sont accueillis des milliers de touristes,
    Un accès unique sortant des accès autoroutiers,
    Bref à nouveau la polémique et à diviser les colmariens.
    Je vous souhaite le même destin que Mr Vals, avec qui vous étiez prêt à sacrifier votre population qui paie déjà très chère vos décisions antérieures.
    Vivement de nouveaux élus et des décisions qui ont un sens.

Écrire un commentaire

Optionnel