Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Tournant historique au G20

    sans-titre.pngSous le pression américaine,  le récent  G20 de Baden Baden a renoncé à condamner le protectionnisme dans sa déclaration finale. C'est un tournant historique  qui annonce une nouvelle phase du développement planétaire. Fini le libre échange mondialisé, voici  le retour des barrières douanières protectionnistes.

    Certes comme  Theresa May, Trump ne jure que par le libre échange quand il y trouve son compte, sinon il érige des frontières. Avec Theresa May, mais aussi Marine Le Pen et d'autres, il n'imagine pas que cette politique va à l'encontre des buts qu'elle se propose. Le protectionnisme devient inévitable dès lors que chacun veut jouer pour soi au nom du libre échange dérégulé. La  multiplication des barrières douanières nationales en dehors de toutes règles internationales entraine ensuite un freinage de la croissance mondiale et un processus décroissant; ce qui peut être positif car cela force chaque puissance économique à jouer d'abord sur ses atouts et  sur ses capacités d'innovation et d'inventivité.

    Trump apôtre de la décroissance et de l'innovation ! Mais au-delà du paradoxe Trump signale une nouvelle phase du développement de la planète à travers des turbulences économiques inévitables, voire dangereuses en cas de confrontation des USA et de la Chine. Mettez vos ceintures ça va décoiffer !