Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Et si les régionalistes alsaciens devenaient enfin sérieux ?

    images0XC52UC3.jpg

    Marine Le Pen  a été battue parce qu'elle a incarné le passé et le refus de l'avenir européen de la France  Au contraire Emmanuel Macron  incarne l'ultime espoir d'une réforme de la France et de la construction européenne.

    Ultime espoir car son élection n'est qu'une élection par défaut et  non un chèque en blanc. Il faut maintenant le prendre au mot  et nous mettre en marche nous aussi en Alsace, avec lui s'il sait nous entendre, sinon en poursuivant le chemin d'une opposition sans faille au système et à Paris, c'est à dire en soutenant les candidats régionalistes aux prochaines législatives.

    Encore faudrait-il pour cela que les candidats régionalistes fassent preuve de sérieux. Or que constate-t-on ? Qu'il existe pluralité de candidatures régionalistes, les unes sous étiquette Alsaciens réunis les autres soutenues par Unser Land

    A ce jour un large mouvement régionaliste pourrait se mettre en marche mais hélas ce n'est pas le cas. Il faut donc voter utile en soutenant Unser Land  au premier tour car  ce mouvement est le plus expérimenté

    Au second tour, sauf si le candidat régionaliste est bien placé, il faudra soutenir En Marche plutôt que les Républicains ou le FN, car la remise en cause des partis par En marche est  positive au plan régional également.

    Les régionalistes n'ont rien à perdre à soutenir En marche au second tour, la première entrevue de Philippe Richert avec le nouveau gouvernement a en effet confirmé son soutien  au Grand Est et à la poursuite d'une déconcentration menée de Paris, à l'opposé de nos convictions. Aucun intérêt donc à le soutenir lui et  les Républicains, mieux vaut aider  En Marche à dynamiter un système verrouillé.

     

    .