Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Région Alsace : propos de foire aux vins !

    imagesD9GUX10O.jpgSource DNA du 28 juillet 2017.

     

    Dans la chaude ambiance de la foire aux vins de Colmar, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. L'occasion de propos qui ne mangent pas de pain  et qui accompagnent bien le Gewürtztraminer. Philipe Richert a donc déclaré qu'il souhaitait que l' Alsace retrouve sa place, et qu'il fallait répondre aux interrogations légitimes des Alsaciens.

    Dont acte, mais il serait temps que les positions se clarifient face à un pouvoir parisien de plus en plus centralisé. Et cela d'autant plus que pour les Républicains la question de la décentralisation est le seul espace d'opposition qui leur reste face au pouvoir sans partage d'Emmanuel Macron. Celui-ci réussit à ce jour un sans fautes qui ne laisse aucune place à une opposition républicaine très proche de ses idées et de sa politique. La question de la décentralisation et de la réforme régionale est le seul espace où les Républicains pourraient s'opposer avec crédibilité. Qu'attendent-ils pour le faire au-delà des propos de foire aux vins ?

  • Armées : com gouvernementale et réalités de terrain.

    140.jpgLa relance de la polémique  sur la démission de Pierre de Villiers est une preuve de la faiblesse d'Emmanuel Macron dans le domaine militaire. On peut être chef des armées et parfaitement incompétent sur le sujet en ignorant les réalités de terrain. Castaner le " communicant" officiel du gouvernement a relancé stupidement la polémique en traitant Pierre de Villiers de "poète revendicatif".

    Entre un poète et un joueur de pipeau je préfère le poète.

  • Démission de Pierre de Villiers : justifiée.

    51512555-tete-de-pythagore - Copie.jpgLa démission du général Pierre de Villiers est justifiée quand on connaît l'état réel de nos armes. Le président sait il qu'un pilote d'hélicoptère chargé de transporter des commandos doit acheter lui même le harnais qui lui permettra d'être hélitreuillé ?

    Et que dire des primes qui ne sont payées qu'avec des années de retard ?

    Certes le président doit exiger partout les sacrifices nécessaires au redressement des comptes de l'état mais s'agissant des forces armées il lui faut mesurer juste les sacrifices qu'il exige, l'alternative  étant le repli de nos forces des théâtres extérieurs.


    La France est à la limite de ses possibilités, et seul un effort de défense européen permettrait d'assurer la protection de nos frontières et des zones d'influence du continent. Le président l'a compris et les Allemands commencent aussi à le comprendre, mais en attendant la défense européenne, la France doit tenir seule pour l'Europe, et cela n'est pas compatible avec de nouvelles coupes budgétaires dans le budget des armées.

    La démission de Pierre de Villiers est un avertissement. Puisse le président le comprendre et faire des économies dans les nombreux budgets parasites d'agences d'état trop souvent inutiles !  Economie et chasse au gaspillage vont de pair . La grande muette ne doit pas payer les erreurs et les lâchetés clientélistes des politiques.

     

  • Le vieux fou et le petit prince machiavélique.

    sans-titre.pngOui ce fut un beau 14 juillet comme on les aime, une parfaite illustration de l'incommensurable futilité de la politique, mais le spectacle y était et, au-delà des symboles, une réalité qui flatte mes tripes gauloises : la France est de retour. Et cela pour deux raisons. La première est que l'Amérique est dirigée par un vieux fou imprévisible qui  la décrédibilise et rend dangereuse sa puissance intacte, la seconde est que la France a à sa tête quelqu'un qui pratique la Realpolitik. A Trump le blabla et les symboles mais avec Angela on parle sérieusement de la défense européenne et du rôle que l'UE doit jouer pour utiliser sa puissance, douce mais réelle.

    Le vieux fou ne cessera pas de nous surprendre mais mon admiration pour le petit prince se nuance de réserves quand je pense à la faiblesse de la vie démocratique dans ce pays centralisé où seul compte le fait du Prince.

    Bravo au sans faute du petit Prince à ce jour, mais combien plus j'aimerais vivre dans une France où les individus n'auraient pas besoin du Prince, étant suffisamment adultes pour se gouverner eux-mêmes comme le font si bien nos voisins suisses !

  • Migrants : le tonneau des Danaïdes.

    obj05975.jpgLa situation ne cesse d'empirer mais l'on attend en vain de l'UE la seule décision qui s'impose, à savoir d'attaquer le mal à la racine en Lybie en y faisant le tri entre vrais et faux réfugiés.

    Un progrès cependant, pour la première fois le rôle des ONG comme passeurs a été souligné par les responsables de l'UE réunis en session de crise. Ce n'est qu'un début car ce ne sont pas les quelques milliards donnés à l'Italie qui remplaceront une vraie politique d'accueil et de refoulement sélectif aux frontières de l'UE. Sans cette  politique globale la gestion actuelle du problème revient à prétendre vider le tonneau des Danaïdes.

    En attendant on amuse le peuple avec les JO !

     

  • L'incommensurable imposture de la posture anti-raciste.

    51512555-tete-de-pythagore - Copie.jpgEmmanuel Macron nous change enfin de ces dirigeants qui n'osent ouvrir la bouche avant d'avoir le feu vert de la Licra ou d'SOS racisme. Le président ose plaisanter là où il y a de quoi plaisanter.

    Mais c'est kwasa !c'est kwasa ! coassent déjà les bon esprits,  le président ne peut se permettre aucun dérapage disent-ils.

    Mais justement où sont les dérapages sinon dans les postures intellectuelles tordues qui interdisent  toute relation naturelle entre les races et les cultures. Pourquoi voudriez vous que j'écrive par exemple " un homme de couleur noir" ou un "black" pour désigner un noir ?

    C'est pourtant ainsi que cela se passe, et passons sur les histoires juives que l'on se raconte...entre juifs mais qui sont interdites aux non juifs !

    Cette imposture de l'anti racisme conduit tout droit au déni de réalité comme par exemple lorsque le président constate que l'explosion démographique africaine et la fécondité des femmes africaines sont un obstacle au démarrage économique du continent noir...pardon du continent " black".

  • JO : Jupiter s'est fait VRP de la ringardise.

    200px-2005_manneke_pis05.jpgEmmanuel Macon est allé jouer au VRP auprès du CIO pour que Paris obtienne les JO. Faudrait savoir, est-il Jupiter ou le VRP de la ringardise olympique ? Ringardise car nos médias ne parlent pas de ces villes qui ont refusé les jeux, à commencer par Hambourg qui en a décidé par référendum. Et si on demandait l'avis des Parisiens sur le sujet ?

    Non je ne pisse pas sur les athlètes car j'ai beaucoup d'admiration pour eux...les vrais athlètes j'entends, pas les produits du dopage et du mercantilisme qui sont l'envers du décor du système. Je ne veux pas de JO qui ressemblent de plus en plus aux jeux du cirque romains.

    Pissons sur les JO ! Et d'abord pour des raisons économiques  à l'heure des coupes budgétaires, car tous les JO sans exception ont un bilan économique lourdement négatif payé par les contribuables. Et que dire des nuisances et des pollutions supportées par les riverains!

    Pour conclure, et pour tout vous dire, je comprends mal que notre jeune président ( que je croyais moderne) ait pu aller faire du cirque pour les JO. Même le clown Donald Trump n'a pas osé faire le gugus pour Los Angeles !

     

  • Sortir du Grand Est : un préalable.

    sans-titre.pngPour Frédéric  Bierry et Eric Straumann, tous deux députés LR, la sortie du Grand Est constitue "un préalable indispensable " à la création d'une nouvelle collectivité alsacienne.

    "L'enjeu est de rendre à l'Alsace la maîtrise de son destin, de son développement et de sa réussite"

    Question :  Cet objectif n'est-il pas inévitablement lié à la redéfinition du rapport des élus aux territoires ? C'est  à dire à la volonté gouvernementale de réduire le nombre des élus.

    Une belle occasion de poser la question de la réforme du Sénat comme Assemblée des Territoires faisant des Sénateurs les premiers représentants des régions. Associer réforme territoriale et réforme du statut des élus voilà  un chantier qui pourrait donner corps à une opposition responsable et source de propositions constructives.

    Nul doute qu'Eric Straumann et Frédéric Bierry ne soient capables de porter cette opposition constructive à la lamentable réforme territoriale de François Hollande.

  • Si vous aimez ce jeune homme offrez lui....

    sans-titre.pngSi  vous aimez ce jeune homme offrez lui .......une vraie opposition car c'est le meilleur cadeau à lui faire si vous souhaitez sa réussite et avec elle celle de la France et de l'UE.

    Le nouveau président a en effet de nombreux atouts pour réussir mais il doit éviter absolument deux pièges: celui de l'illusion jacobine et parisienne qui masque souvent le ressenti du pays profond, et surtout la confusion entre les symboles de l'autorité et l'autorité réelle.

    Pour faire oublier le président normal qui n'était que médiocre,Emmanuel Macron veut jouer au président jupitérien. Il a tort car il lui manque la barbe pour cela et siéger au sommet de l'Olympe peut masquer les réalités d'ici bas. Danger donc et il était bien inutile de réunir le Congrès, la Télé aurait suffi.

    Par ailleurs il lui faut éviter de donner au pays l'impression que l'énarchie gouverne,pour cela il  lui faut repenser le rapport de Paris aux territoires. Dommage qu'il n'ait pas annoncé une réforme du Sénat dans ce sens! Réduire le nombre des élus c'est bien,  mais redéfinir leurs fonctions au plan territorial ce serait mieux.

    Conclusion ? A ce jour le nouveau président ne trahit pas les espoirs qu'il a suscités mais sans une opposition de propositions réformatrices il risque la solitude du pouvoir qui conduit aux erreurs. Offrons lui donc une opposition digne de ce nom ! A l'Assemblée Nationale elle n'existe pas,  mais  en Alsace elle réunit les réformistes acquis à sa dynamique  réformatrice  et qui, à ce titre,exigent la remise en chantier de la réforme territoriale et la sortie de notre région du Grand Est.

  • La France en faillite ou comment faire du fric en semant la panique....

    sans-titre.png"La France en faillite " J'ai trouvé en français cette annonce sur le site de la BBC mais également sur celui de die Zeit, de El Pais ou encore Diario de noticias portugais.

    En cliquant j'ai pu lire l'analyse apocalyptique de la situation française dans les prochains mois et les conseils pour y survivre. L'analyse des "experts" vous renvoie à un livre mis en vente sur internet.

    Commentaire :    Visiblement les "experts" de l'apocalypse française ne se risquent pas à faire passer leur annonce  sur des sites francophones. Cela sent la manipulation et l'arnaque, mais cela pose aussi la question insoluble de la déontologie d'internet. Mais il est aussi vrai qu' on peut se poser légitimement des questions sur la solvabilité de la France lorsqu'on apprend qu'Hollande  trafiquait les comptes nationaux et nous laisse une ardoise de 8 milliards d'euro de déficit supplémentaire.