Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Syrie : les contrevérités déplaisantes.

sans-titre (6).png

Première  contrevérité : Emmanuel Macron s'attribue la victoire sur Daesh alors que le mérite en revient aux Russes. Ceux-ci ont fait la guerre résolument sans tricher avec les terroristes.

Deuxième contrevérité : Bachar n'a pas massacré son peuple plus que les terroristes ne l'ont fait. Il a simplement mené une guerre terroriste imposée par des terroristes.

Troisième contrevérité : Même s'il ne plait pas à nos bonnes âmes socialistes Bachar est incontournable en Syrie. Contrairement à ce qu'affirme Yves Le Drian, il a beaucoup à dire.

A noter que malgré les récents échanges acerbes entre Emmanuel Macron et Bachar, le principe de réalité a prévalu,  ce qui annonce peut-être une réévaluation de la diplomatie française dans la région.

 

Écrire un commentaire

Optionnel