Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Emmanuel Macron plaide pour la mauvaise Europe.

images (5).jpgIl  faut souhaiter que la volonté réformatrice d'Emmanuel Macron porte ses fruits, tant en France qu'en Europe. Il a d'ailleurs été élu pour cela.

A un an de son élection un bilan plutôt positif de son action se dessine en France où il semble en voie de résorber les archaïsmes de notre pays. Le retour du beau temps et l'approche de l'été devrait l'y aider.

Mais en Europe ? Peut-il également faire bouger les choses ? Je ne le crois pas car il marche à contre courant. Même s'il reconnaît la réalité des peuples et propose de mettre plus de démocratie dans la bureaucratie européenne, il ne va pas assez loin et s'appuie uniquement sur Angela Merkel et les tenants du système bruxellois à bout de souffle. Sa vision de l'UE reste fondamentalement politiquement correct et ultra libérale.

Pire il reste piégé dans son approche irréaliste des flux migratoires, il est dans l'accueil et la répartition des migrants alors que l'urgence est la transformation de l'UE en une forteresse capable de lever le pont levis si nécessaire afin de ne laisser entrer que ce dont elle a besoin. Ce n'est pas avec Angela Merkel qu'une telle politique est possible mais bien  avec  Victor Orban et les dirigeants de l'Europe centrale et de l'est. Ce n'est qu'avec eux que la réforme de l'UE sera possible.

Écrire un commentaire

Optionnel