Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vu d'Europe - Page 4

  • Sachez distinguer la Russie des USA !

    140.jpgAux Etats Unis l'argent prend le pouvoir, en Russie le pouvoir prend l'argent.

  • Hat Frau Merkel die Lektion verstanden ? Madame Merkel a-t-elle compris la leçon ?

    250px-Coat_of_Arms_of_Germany_svg.pngNach dem letzten islamischen Anschlag in Berlin hat vielleicht die Frau Merkel verstanden dass die islamische Gefahr kein Mythos ist, vielleicht...Wenn nicht, und wenn sie mit ihrer Migrationspolitik weiter macht, ist diese Frau auch eine Gefahr für Deutschland und ganz Europa.

    Après le dernier attentat islamiste à Berlin Madame Merkel a peut-être compris que le danger islamique n'est pas un mythe, peut-être....Si ce  n'est pas le cas, et si elle continue avec sa politique migratoire, cette femme est également un danger pour l'Allemagne et pour toute l'Europe.

  • Faut-il désespérer des régionalistes alsaciens ?

    images0XC52UC3.jpgPartout en Europe les régionalistes ont le vent en poupe. Il pourrait en être de même en Alsace si les régionalistes alsaciens se montraient raisonnables au-delà des a priori  d'un autre âge qui les divisent encore. Unis au service de la démocratie de proximité contre la dictature soft du jacobinisme de droite ou de gauche ils deviendraient les maitres du jeu.

    Unser Land et Alsace d'abord doivent impérativement trouver un accord pour présenter des candidats communs aux prochaines législatives si les régionalistes veulent créer la surprise à laquelle ils peuvent prétendre raisonnablement s'ils sont unis.

    Pour cela il leur faut comprendre que les notions de droite et de gauche sont artificielles comme le montrent les querelles au sein des partis nationaux. En outre les marqueurs identitaires et écologiques font partie de l'offre globale des partis et ne doivent pas masquer le vrai marqueur, commun à tous le régionalistes, à savoir que le régionalisme c'est d'abord le choix de la démocratie locale proche des citoyens. C'est un choix  qui ne concède à l'état central que les prérogatives régaliennes de la justice, de la défense et du maintien de l'ordre intérieur.

    Sur cette base les régionalistes alsaciens devraient être capables de présenter des candidatures  communes en offrant une alternative crédible aux Républicains et à la gauche. Faute de quoi les électeurs se tourneront massivement vers le FN, la pire des choix pour notre région.

    Les régionalistes alsaciens sauront il faire preuve de maturité politique ou faut-il désespérer d'eux ?

  • Le pape ferait mieux de s'occuper des affaires sales du Vatican !

    Lorsqu'il félicite Anne Hidalgo, maire de Paris, pour son accueil des réfugiés, le pape se mêle de ce qui ne le regarde pas. Son rôle consiste à dénoncer  urbi et orbi les maux de ce monde, il n'est pas de soutenir la politique très contestable de la gauche parisienne en matière d'accueil des migrants.

    Tout le monde est d'accord avec lui pour que les réfugiés des pays en guerre soient accueillis, sous réserve qu'il s'agisse d'un accueil temporaire assorti d'une aide au retour et à la reconstruction du pays d'origine.

    Or ce n'est pas sa politique, le pape François prône l'accueil de toute la misère du monde en Europe...et il lui est indifférent  que l'Europe submergée importe la guerre civile musulmane sur son sol ! François le gauchiste n'en a cure, comme Saint Augustin face aux Goths, il proclame lui aussi " Passons aux barbares !"

    Une fois de plus Rome prétend imposer ses vues à la France. Le pape oublie simplement qu'il existe une  tradition catholique propre à la France et une communauté catholique française qui n'a jamais pris ses ordres à l'étranger.

    Mieux vaut que la latino François l'apprenne au plus vite et applique son gauchisme à la Guevara à la réforme de l'église romaine qui en a tellement besoin !

     

    Voir sur le sujet Mission du Gallicanisme http://le-vieux-templier.hautetfort.com/slide_6.jpg

  • Peut-on sauver l'Europe ?

    eu-flag.gifPeut-on sauver l'Europe ? Tel est le titre de la conférence donnée le 2 décembre à Colmar au Cercle franco-allemand par Stéphane Koch, auteur alsacien de l'ouvrage  "Hat Europa eine  Zukunft ?" Notons d'abord que le livre commencé en français a été écrit en allemand faute de trouver une maison d'édition intéressée par la publication en français d'un livre intitulé "Quel avenir pour l'Europe  ?".... Sans commentaire..

    Cadre financier et bancaire, et ancien professeur à l'ESM de Strasbourg, Stéphane Koch  développe une double vision économique et constitutionnelle d'un possible avenir pour une Europe réduite à des nations, mais à des nations  en accord sur un nouveau projet européen. Stéphane Koch propose une nouvelle union fondée sur une constitution à la suisse et un projet économique de développement durable ou économie circulaire  ( Kreislaufwirschaft )

    Je suis pour ma part en accord avec ses propositions, malheureusement trop loin de la réalité politique. Celle-ci se caractérise par la montée des forces qui refusent l'UE actuelle et l'immobilisme d'élites formées au 20 è siècle et incapables de proposer un nouveau projet européen.

    Pour conclure je comparerai l'UE actuelle à un arbre qui a grandi sans jamais être élagué ou étayé. Voici venue la tempête qui casse les branches et tord le tronc encore fragile. S'il résiste à la tempête il y aura beaucoup de bois mort à évacuer et l'arbre en ressortira plus fort, sous réserve de l'élaguer et de le fortifier.

    Cela n'est rien d'autre qu'un travail politique nécessitant une vision portée par les seules nations qui ont la volonté de travailler ensemble sur le projet. Dans cette perspective la perte de l'Angleterre, de la Grèce ou des pays de l'est, serait plutôt à souhaiter qu'à regretter.

     

  • François Fillon ou Marine Le Pen ? Choisissez l'Europe.

    photo_urne_standard_100_BL.jpg

    C'est joué, François Fillon sera l'adversaire de Marine Le Pen. Comment choisir entre les deux ?

    Pour ma part je voterai pour celui ou celle qui proposera une nouvelle idée de la France et de l'Union Européenne. Marine Le Pen, à juste titre, ne veut plus de l'UE, mais elle ne propose que le simple retour au nationalisme, or la France n'est elle-même que si elle est source d'inspiration et d'idéal, et d'abord en tant que puissance européenne.

    Si François Fillon ne remet pas en cause une UE inacceptable et ne propose rien pour la  refonder  et la réorienter, alors mieux vaut voter pour Marine Le Pen. Dossier à suivre.

  • Pour que vive l'Europe, il faut ....

    eu-flag.gifPour que vive l'Europe il faut :

    écouter la plainte des peuples qui disent non à ce qu'elle n'est pas.

    séparer l'Etat de la Nation sur un modèle confédéral à la suisse.

    refonder l'Union Européenne avec les seules entités nationales qui définiraient ensemble les frontières de l'Union.

    respecter les souverainetés nationales et refonder l'Union Européenne sur les seules fonctions régaliennes d'un Etat européen défini par le Droit européen, mis au service d'une Force de défense européenne au sein, ou au besoin, en dehors de l'Otan.

    Soumettre la libre circulation des personnes à la souveraineté des états de l'Union.

    Fermer les frontières de l'UE à toute immigration non contrôlée.

    Limiter la libre circulation des biens, des services et des capitaux aux seuls états acceptant les règles du marché unique.

    Donner à la Banque européenne les capacités d'une vraie banque nationale de l'UE.

    Créer un gouvernement économique de la zone euro.

    Abolir le Parlement européen et le transformer en musée de la démocratie et des droits de l'homme.

    Donner le pouvoir à un Directoire Consulaire des chefs d'états européens acceptant les conditions ci-dessus définies. Le Premier Consul ayant rang d'animateur de l'action politique européenne secondé par un Second Consul chargé de la diplomatie concertée de l'Union.

    Bien sûr ceci n'est qu'un rêve mais l'UE c'est encore l'avenir, et non le repli nationaliste. François Fillon saura-t-il associer l'amour de la France à une vision pour l'UE de demain ? Si oui il sera un grand président, si non tôt ou tard le nationalisme archaïque achèvera l'UE et les nations européennes avec.

     

     

     

  • Europa lebt noch, aber wie lange noch ? L'Europe bouge encore, mais pour combient de temps ?

    eu-flag.gifWer weiss dass Jean-Claude Juncker, der EU-Kommissionspräsident, eine Europa Rede gehalten hat ? Niemand , und doch Europa lebt noch, aber wie lange noch ? Jean-Claude Juncker hat eine realistische Vision des Kontinentes . Wenn seine Rede von Taten gefolgt wäre, dann hätte Europa eine Zukunft. Aber was hat er gesagt eigentlich ?

    Er hat gesagt dass er keine Vereinigten Staaten von Europa will, aber dass die EU eine eigene Armee aufbauen sollte.  Er hat gesagt (Zitat)" Wir sind nicht die Herren der Welt..Europa sei der kleinste Kontinent und müsse sich zudem mit einem demographischen Abschwung beschäftigen.

    Wenn diese realistische Schätzung der Lage von Taten gefolgt wäre, denn  hätte die EU eine Zukunft. Aber:

     1) Hat die EU den Willen zum überleben ?

    2) Russland ausgenommen, gibt es in Europa ein anderes Land das überleben will ?

     

    Qui sait que Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, a prononcé un discours sur l'Europe ? Personne, et pourtant l'Europe bouge encore, mais pour combien de temps ? Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, a une vision réaliste du continent. Si son discours était suivi d'actes, l'Europe aurait un avenir. Mais qu'a-t-il dit exactement ?

    Il a dit  qu'il ne voulait pas les Etats Unis d'Europe, mais que l'Union Européenne devait construire sa propre armée. Il a dit (je cite) "Nous ne sommes pas les maîtres du monde..L'Europe est le plus petit des continents et elle est de plus confrontée à son déclin démographique." Paroles de sagesse mais que peut faire Jean-Claude Juncker maintenant ?

    Si cette évaluation réaliste de la situation était suivie d'actes, alors l'Union Européenne aurait un avenir. Mais

      1 ) L'Union Européenne a-t-elle la volonté de survivre ?

       2) A part la Russie,  y a t il en Europe un autre pays qui veuille  survivre ?

     

  • Merci Mister Trump !

    180px-Unclesamwantyou.jpgMerci Mister Trump de nous avoir enfin délivré de ce politiquement correct venu de chez vous pour le plus grand profit de vos business mondialisés. Car c'est au nom du politiquement correct qu'il est interdit de dénoncer  l'invasion migratoire et la perte des identités autres que commerciales et financières. Obama n'osait accoler l'adjectif islamique à terroriste de peur de vexer Wall Street et les hedge funds arabes. Vous vous osez dire que l'islam est dangereux.

    Merci Mister Trump de me permettre de nouveau d'appeler Fatima la  femme de ménage et non la technicienne de surface. Avec vous fini le déni de réalité, les voyous redeviennent ce qu'ils sont c'est à dire des voyous et non pas des sauvageons comme le dit notre pitoyable Ministre de l' Intérieur .

    Merci d'avoir dit ce que vous avez dit sur la France et que nos dirigeants ne veulent pas entendre, les mêmes qui ensuite s'étonnent que les touristes boudent Paris.

    Merci aussi de ne plus faire  des Russes les boucs émissaires qui évitent de remettre en question la finalité de l'Otan, merci aussi de dire leur fait aux européens qui ont perdu tout esprit de défense.

    Bref Mister Trump j'aurais pu voter pour vous mais avec quelques appréhensions quand même. Je crains que la fin du politiquement correct ne soit aussi le grand débondage  des archaïques et des nostalgiques. Autant vous le dire tout de suite Mister Trump les WASPS  ( Blanc Anglo Saxons Protestants ) ne redeviendront jamais les maîtres du monde et il faudra vous habituer à vivre avec les Mexicains et les partageux de tous poils.

    Comme vous êtes réaliste vous devriez le comprendre et faire un bon président. Welcome !

  • Après le Brexit et Trump, Marine Le Pen en voie d'éligibilité.

         diapo-1.jpgAprès les Britanniques les Américains viennent d'exprimer leur refus du mondialisme et du cosmopolitisme en donnant la victoire à l'Amérique profonde qui n'est pas celle de Washington. Les élites comprendront-elles le message ?

    Pas sûr comme le montre l'exemple anglais. Les Anglais ont voté contre la mondialisation et la libre circulation en exprimant le désir d'être maîtres chez eux. Or  Mme Theresa May veut faire le contraire de ce qu'ils souhaitent en transformant le Royaume Uni en un vaste Hong Kong affranchi des règles européennes pour le plus grand profit des élites mondialisées londoniennes. Et cela au prix de l'appauvrissement croissant  du peuple anglais et du nord du royaume ( d'où l'attitude des Ecossais qui veulent rester dans l'UE pour bénéficier de ses législations sociales ).

    Aux USA le chef d'entreprise Trump saura-t-il protéger les ouvriers américains contre Wall Street au risque de provoquer une crise mondiale ?

    En France Jean-Luc Mélenchon ( pour mémoire) et Marine Le Pen sont  opposés au mondialisme et à la libre circulation, ils sont l'alternative aux  candidats d'un système qui soumet la France à l'invasion migratoire, aux pétrodollars du Golfe et à la concurrence déloyale au sein de l'UE. Dans le contexte actuel Marine Le Pen est désormais en position d'éligibilité. Elle a en face d'elle Juppétain, le vieux  candidat rassurant des papy boomers vieillissants qui  s'affolent dans la débandade générale.