Colmar Régionalisme

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Colmar régionalisme, le forum régionaliste de Colmar - Page 4

  • JO : Jupiter s'est fait VRP de la ringardise.

    200px-2005_manneke_pis05.jpgEmmanuel Macon est allé jouer au VRP auprès du CIO pour que Paris obtienne les JO. Faudrait savoir, est-il Jupiter ou le VRP de la ringardise olympique ? Ringardise car nos médias ne parlent pas de ces villes qui ont refusé les jeux, à commencer par Hambourg qui en a décidé par référendum. Et si on demandait l'avis des Parisiens sur le sujet ?

    Non je ne pisse pas sur les athlètes car j'ai beaucoup d'admiration pour eux...les vrais athlètes j'entends, pas les produits du dopage et du mercantilisme qui sont l'envers du décor du système. Je ne veux pas de JO qui ressemblent de plus en plus aux jeux du cirque romains.

    Pissons sur les JO ! Et d'abord pour des raisons économiques  à l'heure des coupes budgétaires, car tous les JO sans exception ont un bilan économique lourdement négatif payé par les contribuables. Et que dire des nuisances et des pollutions supportées par les riverains!

    Pour conclure, et pour tout vous dire, je comprends mal que notre jeune président ( que je croyais moderne) ait pu aller faire du cirque pour les JO. Même le clown Donald Trump n'a pas osé faire le gugus pour Los Angeles !

     

  • Sortir du Grand Est : un préalable.

    sans-titre.pngPour Frédéric  Bierry et Eric Straumann, tous deux députés LR, la sortie du Grand Est constitue "un préalable indispensable " à la création d'une nouvelle collectivité alsacienne.

    "L'enjeu est de rendre à l'Alsace la maîtrise de son destin, de son développement et de sa réussite"

    Question :  Cet objectif n'est-il pas inévitablement lié à la redéfinition du rapport des élus aux territoires ? C'est  à dire à la volonté gouvernementale de réduire le nombre des élus.

    Une belle occasion de poser la question de la réforme du Sénat comme Assemblée des Territoires faisant des Sénateurs les premiers représentants des régions. Associer réforme territoriale et réforme du statut des élus voilà  un chantier qui pourrait donner corps à une opposition responsable et source de propositions constructives.

    Nul doute qu'Eric Straumann et Frédéric Bierry ne soient capables de porter cette opposition constructive à la lamentable réforme territoriale de François Hollande.

  • Si vous aimez ce jeune homme offrez lui....

    sans-titre.pngSi  vous aimez ce jeune homme offrez lui .......une vraie opposition car c'est le meilleur cadeau à lui faire si vous souhaitez sa réussite et avec elle celle de la France et de l'UE.

    Le nouveau président a en effet de nombreux atouts pour réussir mais il doit éviter absolument deux pièges: celui de l'illusion jacobine et parisienne qui masque souvent le ressenti du pays profond, et surtout la confusion entre les symboles de l'autorité et l'autorité réelle.

    Pour faire oublier le président normal qui n'était que médiocre,Emmanuel Macron veut jouer au président jupitérien. Il a tort car il lui manque la barbe pour cela et siéger au sommet de l'Olympe peut masquer les réalités d'ici bas. Danger donc et il était bien inutile de réunir le Congrès, la Télé aurait suffi.

    Par ailleurs il lui faut éviter de donner au pays l'impression que l'énarchie gouverne,pour cela il  lui faut repenser le rapport de Paris aux territoires. Dommage qu'il n'ait pas annoncé une réforme du Sénat dans ce sens! Réduire le nombre des élus c'est bien,  mais redéfinir leurs fonctions au plan territorial ce serait mieux.

    Conclusion ? A ce jour le nouveau président ne trahit pas les espoirs qu'il a suscités mais sans une opposition de propositions réformatrices il risque la solitude du pouvoir qui conduit aux erreurs. Offrons lui donc une opposition digne de ce nom ! A l'Assemblée Nationale elle n'existe pas,  mais  en Alsace elle réunit les réformistes acquis à sa dynamique  réformatrice  et qui, à ce titre,exigent la remise en chantier de la réforme territoriale et la sortie de notre région du Grand Est.

  • La France en faillite ou comment faire du fric en semant la panique....

    sans-titre.png"La France en faillite " J'ai trouvé en français cette annonce sur le site de la BBC mais également sur celui de die Zeit, de El Pais ou encore Diario de noticias portugais.

    En cliquant j'ai pu lire l'analyse apocalyptique de la situation française dans les prochains mois et les conseils pour y survivre. L'analyse des "experts" vous renvoie à un livre mis en vente sur internet.

    Commentaire :    Visiblement les "experts" de l'apocalypse française ne se risquent pas à faire passer leur annonce  sur des sites francophones. Cela sent la manipulation et l'arnaque, mais cela pose aussi la question insoluble de la déontologie d'internet. Mais il est aussi vrai qu' on peut se poser légitimement des questions sur la solvabilité de la France lorsqu'on apprend qu'Hollande  trafiquait les comptes nationaux et nous laisse une ardoise de 8 milliards d'euro de déficit supplémentaire.

  • Information / Désinformation

    140.jpgDire du mal de Poutine et de la Russie c'est de l'information.

    Dire du bien de Poutine et de la Russie c'est de la désinformation et il existe même une école de l'Otan pour vous apprendre  à bien penser.

  • Migrations et terrorisme ....pour longtemps.

    sans-titre.pngMigrations et terrorisme sont deux phénomènes liés qui vont  changer le 21 è siècle. Les deux phénomènes menacent la cohésion des sociétés "...Cette menace ...il faudra vivre avec ". Voilà ce que nous promet le nouveau président.  Si j'ai bien compris le nouveau président il faut vivre avec. D'accord, mais pas sans réagir après avoir bien analysé le problème.

    Terrorisme et migrations confrontent  les sociétés évoluées à un double défi, à savoir celui de l'intégration des vrais réfugiés et la vigilance la plus grande envers des populations incontrôlées potentiellement dangereuses. Les réponses exigent d'être à la fois accueillant au réfugié, impitoyable envers les passeurs, capables d'intervenir à la source, comme en Lybie par exemple, enfin et surtout, de comprendre que le meilleur accueil est celui qui permet au réfugié de retrouver son pays accompagné dans un effort de reconstruction et de pacification. Un sacré défi pour l'UE et notre nouveau président !

     

  • Maître Poutine sur France 3

    Vlad_Poutine-e1fb5.jpgBravo à Oliver Stone pour ce reportage qui permet aux téléspectateurs d'entendre Poutine nous dire sa vérité, à l'opposé de celle propagée par les médias bien pensants.

    Non pas qu'il ne mente pas lui aussi , mais le mensonge étant l'essence de la politique, il est bon  d'entendre tous les menteurs.

    L'arbre se reconnaît à son fruit. Dans le cas de Poutine les fruits de sa politique sont bons, bons pour la Russie et pour l'équilibre du monde. Que demander de plus au maître du Kremlin qui s'avère être aussi un maître es-politique ?

    Poutine est bon pour son pays  qu'il a soustrait  au dépeçage conduit  par les oligarques complices de la CIA et de Wall Street. En Ukraine et en Géorgie il a ensuite stoppé l'extension de la vassalisation du continent européen sous couvert de l'OTAN, et il a récupéré pour son pays une portion historiquement russe qui est la Crimée.

    Poutine est bon pour l'équilibre du monde. Au Moyen Orient il a empêché l'islamisation de la Syrie  et rétabli l'équilibre des forces face à un occident source et complice du terrorisme. Il a tenu sa promesse de poursuivre les islamistes jusque dans les ch...en Tchétchénie, et surtout  il a compris l'origine culturelle du terrorisme islamique. Il a compris que le vide culturel consumériste de l'occident alimente l'extrémisme religieux. En Russie il a donc encouragé le retour du religieux orthodoxe comme base de la cohésion sociale.

    Et les droits de l'homme ? Il les respecte mais il ne permet pas qu'ils soient, comme en Occident, le prétexte de toutes les subversions sociétales.

    J'allais oublier le plus important, à savoir que Poutine est un grand européen qui dénonce à juste titre la vassalisation ,culturelle surtout, du reste du continent. A l'heure où l'Otan n'a plus de raison d'être, sinon de servir des intérêts non européens, merci Maître de l'avoir dit ! Dommage qu'Emmanuel Macron en soit encore à l'ancien monde de Yalta et oublie cette Europe de l'Atlantique à l'Oural que voulait De Gaulle, cet autre maître es politique.

     

  • Législatives 2017:la vraie opposition commence à apparaître.

    photo_urne_standard_100_BL.jpgLe macronisme triomphant c'est  la toute puissance de la technocratie de gauche et de droite, le reste, l'opposition parlementaire de droite ou de gauche n'est plus que littérature pour commentateurs destinés  à amuser la galerie. Et pourtant la vraie opposition vient d'entrer à l'Assemblée Nationale dans le silence général.

    En effet, soit qu'ils soient victimes d'auto intoxication contractée dans les antichambres parlementaires, soit même qu'ils aient reçu la consigne de ne pas en parler, ces mêmes commentateurs ont complètement zappé le fait marquant de ce scrutin, à savoir le succès des nationalistes corses qui envoient trois députés à l'Assemblée Nationale après avoir pris le pouvoir dans l'Assemblé Régionale corse. De plus, et là encore silence des commentateurs, là où la droite parlementaires sauve les meubles comme en Alsace, elle le doit à la consigne de vote des régionalistes qui ont soutenu le bloc informel des candidats alsaciens partisans de  la création d'une collectivité territoriale alsacienne.

    Le cas est particulièrement frappant à Colmar où le triomphe  d'Eric Straumann est dû à son enracinement local, son sérieux dans le travail parlementaire mais aussi au petit coup de pouce de celles et ceux qui ont voulu le remercier de son engagement sans failles pour la création d'une collectivité territoriale alsacienne.

    Quand on ajoute qu'au Royaume Unie ou En Espagne ou en Irlande, les vraies oppositions sont désormais celles des défenseurs des régions,on voit qu'en France aussi la seule et authentique opposition au macronisme technocratique ne peut venir que des rang des défenseurs  des territoires.

  • EM pour Et Maintenant ?

    photo_urne_standard_100_BL.jpgEt maintenant que va faire le président de la majorité confortable que le pays lui a donnée ? Une majorité mais le pays reste méfiant et grondeur. Le poids de l'abstention est un avertissement et l'on peut compter sur Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen pour rappeler au président les vérités qui dérangent, à savoir que la casse sociale n'est pas acceptable, non plus que l'invasion migratoire pseudo humanitaire.

    Quant à nous régionalistes nous ne cesserons de rappeler que la réforme c'est aussi la remise en cause de la pseudo réforme territoriale. L'Alsace a maintenant suffisamment de députés acquis à la collectivité unique pour le rappeler au président. Et maintenant en marche pour de bon, en précisant rapidement où l'on va. Simple bulle médiatique artificielle au départ le mouvement En Marche est porteur d'espoir. Puisse cet espoir ne pas être déçu !

     

  • Le régionalisme alsacien au second tour à Colmar.

    photo_urne_standard_100_BL.jpgUnser land  n'a obtenu que la moitié du pourcentage électoral qui est le sien. Les électeurs alsaciens ont préféré exprimer leur ras le bol et leurs frustrations en votant En Marche pour mieux sortir les sortants, de droite comme de gauche.

    A noter qu'à Colmar Eric Straumann résiste et est bien placé pour devenir le rescapé LR et un futur poids lourd de l'opposition. Ses positions résolument opposées à la réforme territoriale et en faveur d'une collectivité unique alsacienne en font le champion naturel de notre région. Son adversaire du second tour Stéphanie Vuillemin n'exclut pas toutefois la constitution d'un département alsacien mais elle se refuse à mettre en cause la réforme territoriale de Hollande. Avantage Straumann.